D’un côté, un pianiste virtuose de jazz, de l’autre, un jeune rappeur au flow imparable. Entre Yaron Herman et Benjamin Epps, l’alchimie opère. Accompagné par le batteur Ziv Ravitz, les deux artistes télescopent leurs univers pour une rencontre inédite.

Ce devait être le duo d’un seul soir à l’occasion du Piano Day d’Arte au printemps 2023. Entre ces deux adeptes de l’improvisation, le courant passe. Ils décident de poursuivre l’aventure en concert. Au piano, Yaron Herman, figure incontournable du jazz mondial. Maître des jeux et de l’harmonie, le pianiste aux dix albums multirécompensé cultive un style unique, doté d’une magnifique sensibilité, comme en témoigne son dernier opus, Alma, salué par la presse.

Au micro, Benjamin Epps, jeune rappeur d’origine gabonaise. À 27 ans, l’artiste trace sa route marquée par l’influence du rap américain old school et des punchlines bien senties. Après avoir obtenu le BET Award du « Meilleur Flow International » à New York, il sort son premier album au printemps, La Grande Désillusion, sur lequel il engage des collaborations avec Angélique Kidjo ou MC Solaar. Avec l’ambition de raconter le monde qui l’entoure, il pose ses textes ultra-travaillés sur fond de soul et de réminiscences africaines. Accompagné par le batteur Ziv Ravitz, le duo crée un univers unique, un voyage à travers les genres, aux riches influences, guidé par le plaisir de l’interplay : jouer ensemble.

Piano Yaron Herman Chant Benjamin Epps Batterie Ziv Ravitz

Le MC virtuose éblouit par son flow qui claque porté par sa voix d’une clarté implacable.

RFI

Yaron Herman est un pianiste dont la virtuosité n’écrase pas l’originalité.

RFI

Vous aimerez aussi

MA 24.10 - 20:00

Insight

Vincent Peirani / Frédéric Faula

VE 12.01 - 20:00

Henri Texier « Indian » sextet

MA 02.04 - 20:00

Lakecia Benjamin

Phoenix