;

Enfants terribles

@Eric Feferberg AFP

La Coopérative

Un collectif de production lyrique

Les trois scènes nationales de Besançon, de Dunkerque, de Quimper ainsi que l’Opéra de Rennes, l’Atelier lyrique de Tourcoing et le Théâtre Impérial de Compiègne joignent leurs forces pour produire des opéras accessibles à un large public. Ils collaborent pour choisir des répertoires, constituer des équipes artistiques où la découverte et la jeunesse occupent la première place, et susciter des tournées, non seulement au sein des maisons d’opéra, mais surtout dans de nombreuses salles qui font le maillage exceptionnellement dense de la décentralisation culturelle en France, voire en Europe. Leur conviction est que l’art lyrique a toute sa place dans des programmations pluridisciplinaires où théâtres, danses, musiques et cirques, se retrouvent réunis.

Cette saison
Après Les Noces de Figaro de Mozart, Gianni Schicchi de Puccini, la création à Quimper de l’opéra Rinaldo de Haendel et L’Enlèvement au sérail de Mozart, La Petite messe solennelle de Rossini, La Dame blanche de Boieldieu, nous soutenons cette saison la production de l’opéra de chambre Les Enfants terribles de Philip Glass, qui sera créé à Quimper les 8 et 9 novembre, et la reprise de l’opéra La Petite messe solennelle que nous accueillerons le 27 février.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte