< > < >

Queen Blood

©Timothée Lejolivet

Queen Blood - Ousmane Sy

Queen Blood

©Timothée Lejolivet

Queen Blood

©Timothée Lejolivet
Représentation - Danse
01 Jui.
20:00 - 21:00
Annulé
02 Jui.
20:00 - 21:00
Annulé

Queen Blood

Ousmane Sy

Présentation

Tremblez, messieurs, la nouvelle French touch féminine est annoncée. Sept femmes puissantes libèrent leurs personnalités et exposent la pluralité de leurs styles, du hip hop au krump, en passant par le dancehall, le locking ou le popping. À voir !

Voilà belle lurette que les danses urbaines se sont débarrassées du cliché machiste qui lui collait aux baskets. La preuve - éclatante - avec le groupe Paradox-sal. Ce « concentré de women’s power » a été fondé en 2012 par le danseur et chorégraphe Ousmane Sy*, qui fut avec son ex crew, les très renommés Wanted Posse, sacré en 2001 champion du monde lors du Battle of the Year. Dans sa dernière création, il explore le langage de cette house dance matinée d’influences africaines, dont il est devenu l’ambassadeur au-delà des frontières. Mais il offre surtout à ses interprètes l’occasion de mettre en avant leur virtuosité technique et leur présence gestuelle afin de révéler leur féminité.
Leur troupe de choc compose un ballet hip hop qui alterne les mouvements d’ensembles et les soli ou duos, sur des univers musicaux acoustique et électro. La pièce, hommage à toutes les reines de la danse, a remporté en 2018 le 3e Prix et le Prix de la technique au concours Danse Élargie, organisé par le Théâtre de la Ville à Paris. On y court.

*Codirecteur du Centre chorégraphique de Rennes
 
Sept reines venues de tous les styles du hip hop pour un ballet urbain en mode afro-house. LA TERRASSE

Distribution/Production

Chorégraphie Ousmane Sy 

Sept interprètes parmi Allauné Blegbo, Nadia Gabrieli-Kalati, Linda Hayford, Nadiah Idris, Anaïs Imbert-Cléry, Odile Lacides, Cynthia Lacordelle, Audrey Minko, Stéphanie Paruta 

Assistante chorégraphie Odile Lacides Lumière Xavier Lescat Son et arrangements Adrien Kanter Costumes Hasnaa Smini

Une création All 4 House
Production Garde Robe
Production déléguée CCN de Rennes et de Bretagne
Coproduction Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines - Fondation de France – La Villette 2018 / La Villette 2019 / Centre de la danse Pierre Doussaint GPS&O / CCCN de La Rochelle - Compagnie Accrorap / CCN de Créteil et du Val-de-Marne - Compagnie Käfig dans le cadre de l’accueil studio
Soutiens DRAC Île-de-France au titre de l’aide au projet 2017 / ADAMI / Arcadi Île-de-France / Ville de Paris au titre de l’aide à la résidence 2018 / Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines - Fondation de France – La Villette 2017, 2018 et 2019 / Maison Daniel Féry – maison de la musique de Nanterre / Ville de Lille – Maisons Folie & FLOW / SPEDIDAM
Cette œuvre a reçu le troisième prix et le prix de la technique du concours Danse élargie 2018 organisé par le Théâtre de la Ville – Paris et le Musée de la danse – Rennes, en partenariat avec la Fondation d’entreprise Hermès | Queen Blood a été créé le 28 mars 2019 à La Villette, Paris

Presse

Elles sont sept reines à venir de tous les styles du hip hop, et à se glisser dans ce ballet urbain en mode afro‐house, entre légèreté et ancrage pulsionnel.
LA TERRASSE

Les sept danseuses toutes de noir vêtues, évoluent sur un tapis blanc, entouré de spots, comme un ring ou un dance floor.
Toutes sont remarquables de virtuosité, en harmonie et complices quand elles évoluent ensemble, mais toutes singulières, lors des solos, inspirés de l’esprit battle. Elles mélangent alors les styles (hip‐hop, dancehall, locking, popping, krump) et affirment ainsi leur personnalité.
OUEST‐FRANCE

Elles dégagent une complicité désarmante. Puis, le début du spectacle foudroie. Leur regard est à l’image de l’ensemble de la prestation : intense. Entre ondulation et saccades, c’est une sorte de retour à une danse instinctive (et pourtant très technique), au plaisir enfantin des corps qui communiquent. On n’a qu’une envie, c’est de les rejoindre.
Leur chorégraphe, Ousmane Sy, a voulu ramener sur scène la house des années 80, puisqu’elle n’est plus dansée en club. Pour cela, il convoque une batterie de styles hip‐hop et la culture du freestyle. Les danseuses se jaugent sans jamais se juger, embarquant avec elles leurs émotions, leur sensibilité, leur identité. Du sang de reine, elles en ont toutes.
I/O GAZETTE
1h
  • Saison 20-21
TARIFS
PASS
Mar
01.
06
20:00
18/26
10/17
Annulé
Mer
02.
06
20:00
18/26
10/17
Annulé

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte