< > < >

Réparer les vivants

©elisabeth carecchio

Réparer les vivants - teaser

Réparer les vivants

©elisabeth carecchio
Représentation - Théâtre - Musique
05 Mai.
20:00 - 21:20
Reporté
06 Mai.
20:00 - 21:20
Reporté

Réparer les vivants

Maylis de Kérangal / Sylvain Maurice

Présentation

Bouleversé par le roman de Maylis de Kerangal qu’il décide d’adapter à la scène, Sylvain Maurice, directeur du Centre dramatique national de Sartrouville, signe un spectacle d’une intensité magistrale, qui nous entraîne dans une course médicale effrénée. Une ode à la vie.

De retour d’une session de surf, trois lycéens sont victimes d’un accident sur la route qui les ramène au Havre. Simon, 19 ans, est déclaré en état de mort cérébrale. Ses parents acceptent de faire don de ses organes. Débute alors une course contre la montre, la transplantation du coeur de Simon vers le corps de Claire.
Vincent Dissez donne vie aux différents protagonistes du roman. Il est toutes leurs voix. Sur un tapis roulant, il marche, vacille, halète, tel un coureur de fond, mêlant récits intimes et pratiques cliniques. Au-dessus de lui, le multiinstrumentiste Joachim Latarjet rythme, nuance et scande la narration. Portés par les lumières et la scénographie d’Éric Soyer, la grâce des interprètes transforme ce best-seller en un spectacle limpide et vertigineux, puissant comme une lame de fond.

L’interprétation de Vincent Dissez s’inscrit sur scène comme un sprint de la vie… dans l’ombre de la mort. TÉLÉRAMA

Distribution/Production

D’après le roman de Maylis de Kerangal
Version scénique et mise en scène Sylvain Maurice

Interprétation Vincent Dissez, Joachim Latarjet

Assistant à la mise en scène Nicolas Laurent Scénographie Éric Soyer Costumes Marie La Rocca
Composition originale Joachim Latarjet Lumière Éric Soyer assisté de Gwendal Malard Son Tom Menigault Construction décor Artom Atelier Régie générale Rémi Rose Régie son Clément Decoster Régie lumière Robin Camus

Production Théâtre de Sartrouville et des Yvelines, centre dramatique national
Texte Collection Verticales © Galllimard

Presse

En montant au théâtre cette course contre la montre, le metteur en scène Sylvain Maurice signe un spectacle d'une sobriété bouleversante, tout aussi efficace que sensible. L’interprétation de Vincent Dissez s’inscrit sur scène comme un sprint de la vie… dans l’ombre de la mort.
TÉLÉRAMA

Portée par un comédien, seul en scène, Vincent Dissez, époustouflant, Sylvain Maurice propose une adaptation inspirée et émouvante du beau roman de Maylis de Kerangal. Un spectacle palpitant qui tient en haleine le spectateur et qui le touche au coeur.
M LA SCÈNE

Sylvain Maurice signe une adaptation théâtrale sensible et bouleversante du roman de Maylis de Kerangal.
Portés par la mise en scène de Sylvain Maurice, toute de retenue et de rigueur, construite comme une suite de grandes vagues, mais laissant toute sa place à la langue de Maylis de Kerangal, ils entraînent sur un mode palpitant d’une étape à l’autre – demande d’autorisation du don d’organe, réactions de la mère du garçon, choix de la future greffée, explications du corps médical, constitution d’une équipe d’urgence, transport en avion, opération, veille de l’infirmier amateur de chant baroque…
Dans le même temps, sans jamais virer au prêchi‐prêcha, au cours du soir obligatoire, s’élèvent toutes les interrogations essentielles sur le don de soi, à l’autre. Sur la solidarité, la générosité. Sur l’éthique, la raison, l’émotion. Sur la vie plus forte que la mort. Sur l’éternité de l’humanité.
LA CROIX
1h20
  • Saison 19/20
TARIFS
PASS
Mar
05.
05
20:00
18/26
10/17
Reporté
Mer
06.
05
20:00
18/26
10/17
Reporté

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte