< > < >

Les Vagues

©pierre ricci

Les Vagues

©tanz im august hau
Représentation - Danse
08 Avr.
20:00 - 21:00
Annulé

Les Vagues

Noé Soulier / Ensemble Ictus

Présentation

Nos gestes disent tout de nous. De notre rapport au monde, mais aussi de nos souvenirs et de notre imaginaire. En véritable anthropologue du mouvement, Noé Soulier met à jour la mémoire des corps. Surgissements intenses.

Sur scène, deux percussionnistes et six danseurs. Ceux-ci, en interaction les uns avec les autres, vont accomplir successivement une série de gestes : frapper, éviter, lancer… Le but ici n’est pas tant l’action finie que les projections, les émotions et les souvenirs suscités par son accomplissement. Que se passe-t-il lorsque l’on cherche à éviter un objet lancé vers nous ? Quelle réaction fait naître chez le spectateur la vue d’un corps qui s’apprête à tomber, et au dernier moment, évite la chute ? Quelle ligne et quelle forme, nourries de toute l’histoire de la danse contemporaine, chaque mouvement dessine-t-il dans l’espace ?
Comme dans le roman de Virginia Woolf à qui la pièce emprunte son titre, Les Vagues réussit à traduire la complexité des états de conscience en un pur moment de création. À la composition chorégraphique répondent, dans une tension dynamique, les phrases rythmiques des deux musiciens de l’ensemble Ictus.

Noé Soulier nous invite à un jeu d’illusions. Pour mieux accéder à la vérité et à la beauté du mouvement. DANSER

Distribution/Production

Chorégraphie Noé Soulier
Avec Stephanie Amurao, Lucas Bassereau, Meleat Fredriksson, Yumiko Funaya, Anna Massoni et Nans Pierson
Musique Noé Soulier, Tom De Cock et Gerrit Nulens

Interprétation Ensemble Ictus
(percussions Tom De Cock et Gerrit Nulens)

Lumières Victor Burel

Production ND Productions (Paris) Coproduction Tanz im August - HAU Hebbel am Ufer, Berlin (DE) / La Place de la Danse - CDCN Toulouse, Occitanie (FR) / Chaillot, Théâtre national de Chaillot, Paris (FR) / Festival d’Automne à Paris (FR) / CND Centre national de la danse, Pantin (FR) / Opéra de Lille (FR) / Theater Freiburg (DE) / Teatro Municipal do Porto (PT) / Kaaitheater Bruxelles (BE) / PACT Zollverein, Essen (DE)
Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France - Ministère de la culture et de la communication au titre de l’aide à la structuration Avec la participation du Fonds Transfabrik - Fonds franco-allemand pour le spectacle vivant
Noé Soulier est artiste associé au CDCN Toulouse / Occitanie pour la période 2016-2018 Noé Soulier est artiste associé au CND, centre national de la danse.

Presse

Avec Les Vagues, Noé Soulier présente une pièce brillante, puissante et sensible. Le chorégraphe français continue d’explorer les fondements et la réalisation des mouvements ainsi que les multiples possibilités du corps du danseur.
Les interprètes, concentrés, volent, enchaînent les sauts, les arabesques, frappent le sol du pied, tombent, roulent avec grâce, virtuosité et sobriété. Les corps exultent dans les scènes de groupe, se font plus tendres dans un duo au sol. Des postures guerrières se dessinent quand tintent les xylophones vigoureux et tribaux de l’Ensemble Ictus avec lequel les danseurs entrent en dialogue.
Une grande écoute, non feinte, existe entre eux. Parfois, le silence surgit. On profite alors des respirations des danseurs et la parole se manifeste soudainement. Paisible est la voix de l’artiste qui livre quelques mots de Virginia Woolf.
Les Vagues est splendide, délicat et original.
TOUTE LA CULTURE.COM

Noé Soulier nous invite à un jeu d’illusions. Pour mieux accéder à la vérité et à la beauté du mouvement. 
DANSER

Avec Performing Art (2017), Noé Soulier interrogeait les liens entre action utilitaire et construction d’un espace d’exposition. Dans sa nouvelle création, il revient à une interprétation du geste de l’intérieur, et propose un labyrinthe perceptif et mémoriel fait de mouvements suspendus, travaillé par le rythme des percussions.
Suivant un jeu de combinatoires entre règle prédéfinie et liberté d’agencement des séquences entre elles, Noé Soulier décompose et recompose un puzzle gestuel en mutation – tout en lui ajoutant une pièce : en collaboration avec les percussionnistes Tom De Cock et Gerrit Nulens de l’ensemble Ictus, le chorégraphe compose du rythme comme on écrirait du mouvement. Les percussions ajoutent des virgules, des points, scandent ou suspendent une séquence, relancent une action.
À la frontière de l’écriture millimétrée et de l’improvisation, ce spectacle crée une zone mémorielle pleine de blancs, de creux, où se projettent les réminiscences et les sensations.
SCÈNEWEB.FR
1h
  • Saison 19/20
TARIFS
PASS
Mer
08.
04
20:00
18/26
10/17
Annulé
Pièce pour six danseurs et deux percussionnistes

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte