< > < >

Lenga - La Guerre des natures

©Nathalie Sternalski

Lenga - La Guerre des natures

©Nathalie Sternalski

Lenga - La Guerre des natures

©Nathalie Sternalski

Lenga - La Guerre des natures

©Nathalie Sternalski
Représentation - Théâtre - Musique - Danse
03 Avr.
20:00 - 21:40

Lenga - La Guerre des natures

Christophe Rulhes / Le GdRA

Présentation

Christophe Rulhes, metteur en scène de L’Enlèvement au sérail, initie un parcours mondial et foisonnant, et part à la rencontre de langues en voie de disparition. Diversité linguistique et biodiversité coïncident souvent. Sur fond d’images filmées, l’anthropologue musicien-chanteur partage la parole et le plateau avec trois acrobates danseurs, français, malgache et sud-africain.

Lorsqu’à huit ans, Christophe Rulhes fait parler son grand-père en occitan, il ne se doute pas qu’il capte avec son magnétophone une langue menacée. Et qu’il fait le premier pas d’un cheminement artistique et anthropologique. Il poursuit son parcours sous nos yeux et soudain, entre son Aveyron d’origine, ses vocables disparus et ses souvenirs personnels, d’étonnants liens se tissent avec Le Cap et Tananarive. Phrasés acrobatiques contemporains se mêlent aux frappés des gumboots, aux déhanchés du pantsula, aux récits de rituels ancestraux. On découvre les townships de Khayelitsha ou de fascinantes danses funéraires malgaches. On parle occitan, xhosa, mérina, anglais ou français. Entre les corps et les mots, une énergie formidable se déploie.

Jeux de langues et volonté explosive des corps font constamment la paire et se renvoient la balle de l’inventivité. MÉDIAPART

Toutes les disciplines sont convoquées pour montrer à quel point le verbe est chevillé à l’âme et au corps. JEUNE AFRIQUE

Distribution/Production

Mise en scène Christophe Rulhes
Interprétation Lizo James, Maheriniaina Pierre Ranaivoson, Christophe Rulhes, Julien Cassier

Conception, texte et mise en scène Christophe Rulhes Chorégraphie Julien Cassier Scénographie le GdRA Musique Christophe Rulhes et Lizo James Images le GdRA, Edmond Carrère et Ludovic Burczykowski Costumes Céline Sathal Direction technique David Løchen Lumière Adèle Grépinet Son Pedro Theuriet Administration Frédéric Cauchetier Production, diffusion, presse AlterMachine I Elisabeth Le Coënt et Noura Sairourorem

Production Le GdRA Coproduction Le Théâtre VIDY, Lausanne (Suisse) / Le Printemps des Comédiens, Montpellier / L’Usine, centre national des arts de la rue, Tournefeuille / 2 Pôles Cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg – Cirque-Théâtre d’Elbeuf / Les 2 Scènes, scène nationale, Besançon / Le Théâtre Romain Rolland, Villejuif / CIRCa, pôle national des arts du cirque, Auch / Le Théâtre Garonne, scène européenne, Toulouse / Les Treize Arches, scène conventionnée, Brive.
Le GdRA reçoit le soutien de l’Institut Français et de la Convention Institut Français / Ville de Toulouse pour les résidences de création de LENGA à Madagascar et à Cape Town.
La compagnie est conventionnée par la DRAC Occitanie et la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée et la Ville de Toulouse.
Avec le soutien de la DGCA, de l’ADAMI, du DICRéAM, de la SPEDIDAM, de l’Aléa des Possibles - Chapitô Métisy | Madagascar et de l’école du ZIP ZAP Circus au Cap | Afrique du Sud. Mise à disposition d’espace La Grainerie, Fabrique des arts du cirque et de l’itinérance, Balma Toulouse-Métropole.
legdra.fr

Presse

Jeux de langues et volonté explosive des corps font constamment la paire et se renvoient la balle de l’inventivité.
Chacun de leurs spectacles tourne autour de rencontres associées à un travail d’enquête. Cette fois, ils ont rencontré Lizo James, membre du ZIP ZAP Circus School au Cap (Afrique du Sud) et Maheriniaina Pierre Ranaivoson qui lui, à Antananarivo (Madagascar), est membre de la compagnie l’Aléa des Possibles, une école de cirque social. Le fil rouge de Lenga, c’est la langue, celle de la famille, de la tribu, du clan, des ancêtres. […] Le spectacle avance ainsi dans la découverte de ces deux mondes que portent en eux Lizo et Mahéry réhaussés par leur forte personnalité, et en écho avec le monde occitan (ce qu’il en reste) des deux autres. […]
C’est là tout l’art de cette compagnie peu ordinaire qu’est le GdRA : mettre en scène de multiples façons (diversité des langues, des histoires et des formes) des singularités ordinaires.
MÉDIAPART 

Sur scène, toutes les disciplines sont convoquées pour montrer à quel point le verbe est chevillé à l’âme et au corps. Lizo James et Maheriniaina Pierre Ranaivoson dansent leur langue, s’appuyant sur des styles traditionnels comme le gumboot (danse percussive où l’interprète se frappe les jambes), le stick fighting (discipline entre la danse et les arts martiaux se pratiquant avec des bâtons) ou les danses des cérémonies funéraires malgaches. Christophe Rulhes empoigne guitare, saxophone, cornemuse... et chante dans un dialecte improvisé, imaginaire. Son comparse français Julien Cassier, danseur, de fait le porte‐parole entre deux chorégraphies. Tous s’adressent directement au public dans leur langue. [...]
Ce que tous donnent à entendre, au‐delà des expériences personnelles, c’est une urgence à enrayer l’effacement des mots anciens. Ces mots qui contiennent en eux la voix des ancêtres, les musiques, les poèmes d’antan, un certain rapport au monde et à la nature.
JEUNE AFRIQUE
1h40
  • Saison 18/19
TARIFS
PASS
Mer
03.
04
20:00
18/26
10/17

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte