< > < >

Aimer à perdre la raison

Trio Ayònis

©Natacha Colmez Collard
Représentation - Chanson - Musique
17 Mar.
17:00 - 18:15

Aimer à perdre la raison

Enguerrand de Hys / Élodie Roudet / Paul Beynet

Présentation

« L’amour et la musique sont les deux ailes de l’âme », écrit Berlioz à la fin de ses Mémoires. Le Trio Ayònis a fait sienne cette profession de foi en imaginant, pour ce dernier concert au chocolat de la saison, un récital théâtralisé à la gloire du sentiment amoureux, au travers de mélodies, chansons et airs d’opéra, du XVIIIe siècle à aujourd’hui.

De L’Elixir d’amour de Donizetti à La Valse des lilas de Michel Legrand, d’Aimer à perdre la raison (bien sûr !) de Jean Ferrat aux Chemins de l’amour de Poulenc, c’est à un parcours intime, subtil, poétique et toujours imprévu que nous convient, la voix du ténor Enguerrand de Hys, le souffle de la clarinettiste Élodie Roudet et les doigts du pianiste Paul Beynet. Trois jeunes talents issus du Conservatoire national supérieur de musique de Paris qui ont aussi croisé d’autres disciplines et ainsi enrichi leurs itinéraires. Trois personnalités qui font corps et glissent comme par enchantement pour nous conduire sur les chemins de l’amour.

L’émission claire et l’élégance d’Enguerrand de Hys (ténor) laissent le souvenir d’un concert mémorable. LA LETTRE DU MUSICIEN

Distribution/Production

Ténor Enguerrand de Hys
Clarinette Élodie Roudet
Piano Paul Beynet

Arrangements Alain Brunier, Trio Ayònis Transitions musicales improvisations du Trio Ayònis
Mise en espace Édouard Signolet Scénographie Éric Dumas, Laurianne Scimemi del Francia
Lumières Elisa Millot Régisseurs Thierry Alexandre, Marko Asllani

Crédits littéraires et musicaux
Aimer à perdre la raison, paroles de Louis Aragon et musique de Jean Ferrat, Le Fou d’Elsa, Novembre 1936, Grenade, Chapitre : Chants du Medjnoûn, Extrait : La croix pour l’ombre © 1971 Productions Alleluia-Gérard Meys
Je ne sais pas dire, paroles et musique de Barbara © Éditions Métropolitaines
La Valse des lilas, paroles de Eddy Marnay, musique de Eddie Barclay et Michel Legrand © S.E.M.I.
Les Chemins de l’amour, paroles de Jean Anouilh, musique de Francis Poulenc © Editions Durand
Quand on n’a que l’amour, auteur compositeur Jacques Brel © Universal Music Publishing Group Paris et Éditions Jacques Brel Bruxelles

Production Théâtre Impérial de Compiègne.
Le Trio Ayònis (Enguerrand de Hys, Elodie Roudet, Paul Beynet) est en résidence au Théâtre Impérial de Compiègne.
www.ayonis-trio.com

Presse

Le très beau timbre du ténor Enguerrand de Hys illumine […].
LA REVUE DU SPECTACLE

[…] l’émission claire et l’élégance d’Enguerrand de Hys (ténor) laissent le souvenir d’un concert mémorable.
LA LETTRE DU MUSICIEN

[…] un grand pianiste de demain, Paul Beynet […], fait partie de ces musiciens doués. Très doués.
SUD‐OUEST
1h15
  • Saison 18/19
TARIFS
PASS
Dim
17.
03
17:00
18/26
10/17
PROGRAMME
- - - - -
Barbara Je ne sais pas dire
Gaetano Donizetti L’Elisir d’amore
Francis Poulenc Les Chemins de l’amour
Ernest Chausson Chanson perpétuelle
Giuseppe Verdi La Force du destin – Solo
instrumental Acte 3
Jacques Brel Quand on n’a que l’amour
Leonard Bernstein Maria - West Side Story
Kurt Weill Je ne t’aime pas
Isabelle Aboulker Je t’aime
Michel Legrand La Valse des lilas
Jules Massenet La Lettre
Georg Friedrich Haendel Jules César
Jean Ferrat Aimer à perdre la raison

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte