< > < >

Robot, l'amour éternel

©Gregory Batardon

Robot, l'amour éternel

©Gregory Batardon

Robot, l'amour éternel

©Gregory Batardon
Représentation - Danse
14 Nov.
19:00 - 20:00
15 Nov.
20:00 - 21:00
16 Nov.
20:00 - 21:00

Robot, l'amour éternel

Kaori Ito

Présentation

Au détour d’une vie professionnelle intense, une femme joue à se mettre dans la peau d’un robot. À la manière d’un androïde dialoguant avec la voix synthétique de l’application pour Iphone Siri, la chorégraphe narratrice, devenue marionnette, déploie délicatesse, humour, surprises, et livre une éblouissante autofiction dansée.

Comment résister au temps qui passe, aux existences déshumanisées, à nos plannings de métronome ? Comment une femme qui vit très loin de ses parents, après avoir donné le jour à son enfant, peut sentir à quel point la mort et la naissance sont proches ? La danseuse et chorégraphe francojaponaise Kaori Ito aborde ces questions dans une performance à la beauté virtuose. Seule sur un plateau blanc percé de sombres ouvertures géométriques, elle apparaît et disparaît par fragments – ici une jambe dressée, là un visage tour à tour impassible et grimaçant. Autour d’elle, des moulages de ses membres sont éparpillés comme autant de prothèses. Le corps, la parole et les musiques, celles d’une sonate pour piano de Schubert puis de Purcell réinterprété par Rosemary Stanley, font rejaillir la beauté de l’instant.

Kaori Ito a dansé avec ceux qui comptent en Europe : Philippe Decouflé, Angelin Preljocaj, James Thierrée, Sidi Larbi Charkaoui, Alain Platel… Aujourd’hui, elle étonne avec ce solo-journal intime, qui tente de cerner le temps qui passe trop vite. TÉLÉRAMA

Distribution/Production

Texte, mise en scène, chorégraphie et interprétation Kaori Ito

Collaboration à la chorégraphie Gabriel Wong Collaboration univers plastique Erhard Stiefel et Aurore Thibout Composition Joan Cambon Direction technique et création lumière Arno Veyrat Manipulation et régie plateau Yann Ledebt Regards extérieurs Julien Mages, Zaven Paré (roboticien), Jean-Yves Ruf Assistante à la chorégraphie Chiharu Mamiya Régie générale et design sonore Adrien Maury Régie lumière François Dareys Décor Pierre Dequivre, Delphine Houdas et Cyril Trupin Remerciements Théo Touvet Production Améla Alihodzic (Playtime) Diffusion Sarah Benoliel

Production Association Himé Coproductions ADC de Genève - Suisse / KLAP, maison pour la danse - Marseille / MA scène nationale - Pays de Montbéliard / Théâtre Garonne - Toulouse / Lieu Unique - Nantes / Avant-scène - Cognac / Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, scène nationale / La MAC de Créteil Partenaires Ministère de la culture - DRAC Ile de France, Fondation Sasakawa Soutiens Flux Foundation à Genève, Compagnie 111 - Aurélien Bory / La Nouvelle Digue
Kaori Ito est lauréate du prix DanseAujourdhui - réseau des spectateurs de danse. À ce titre, son projet de création est soutenu par les mécènes de la danse.
L’Association Himé reçoit le soutien de la Fondation BNP Paribas pour l’ensemble de ses projets.
Kaori Ito est artiste associée à la MAC de Créteil et en résidence au CENTQUATRE, Paris. La compagnie Himé bénéficie du soutien de Pro Helvetia pour ses tournées.
www.kaoriito.com

Presse

L’univers créé est d’une beauté plastique étrange et surréelle. […] Kaori Ito a mûri. Son humour est ici hanté par les grands enjeux spirituels. La vie, la mort…
Sur une boîte en guise de scène, la danseuse dialogue avec un robot. Dans ce solo, elle inverse la ressemblance de plus en plus troublante entre l'homme et la machine. Un spectacle époustouflant qui tente de cerner le temps qui passe trop vite.
TÉLÉRAMA

Kaori Ito interroge l'importance des robots dans la vie quotidienne depuis qu'ils satisfont les humains.[…] Où est la limite entre une personne et un robot quand celui-ci manipule les émotions humaines pour communiquer avec nous ?
DANSE AUJOURD’HUI

On pourrait la croire docile, interprète virtuose collant aux styles, dès qu’il le faut, des Découflé, Platel, Preljocaj… Il n’en est rien, Kaori Ito est du bois dont on fait les rebelles, une âme troublante et créative à l’excès.
Avec Robot, l’amour éternel, la danseuse et chorégraphe Kaori Ito poursuit son travail autofictif. Avec poésie et dérision, elle y explore son quotidien d’artiste. Sa routine voyageuse.
LA TERRASSE

Kaori Ito a dansé avec ceux qui comptent en Europe : Philippe Decouflé, Angelin Preljocaj, James Thierrée, Sidi Larbi Charkaoui, Alain Platel… Aujourd’hui, elle étonne avec ce solo-journal intime, qui tente de cerner le temps qui passe trop vite. 
TÉLÉRAMA
1h
  • Saison 18/19
TARIFS
PASS
Mer
14.
11
19:00
18/26
10/17
Jeu
15.
11
20:00
18/26
10/17
Ven
16.
11
20:00
18/26
10/17

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte