< > < >

Fantasiestücke n°3 de Schumann, par Bruno Philippe et Tanguy de Williencourt

Bruno Philippe

©Natacha Colmez

Nathanaël Gouin

©dr
Représentation - Musique classique
08 Avr.
17:00 - 18:30

Bruno Philippe / Nathanaël Gouin

Schumann / Beethoven / Rachmaninov

Présentation

[Mardi 3 avril 2018]
À la suite d’un ennui de santé, Tanguy de Williencourt ne sera pas en mesure de se produire à Quimper ce dimanche en duo avec le violoncelliste Bruno Philippe. Néanmoins, d’un commun accord avec les artistes, nous avons décidé de maintenir ce dernier concert au chocolat de la saison.
C’est donc avec son complice Nathanaël Gouin que Bruno Philippe interprétera un programme en grande partie conforme à celui annoncé. Seule une légère adaptation est apportée au regard des circonstances exceptionnelles. Nous remercions vivement Nathanaël Gouin d’avoir pu répondre à notre sollicitation et serons heureux d’écouter dimanche ces deux musiciens de grand talent.


Deux étoiles montantes de la musique française engagent un fructueux dialogue entre violoncelle et piano. Idyllique dans les fantaisies de Schumann, fougueuse dans la sonate de Beethoven ou foisonnante parmi les notes de Chopin, cette rencontre exaltante sera placée sous le signe de la complicité musicale et du lyrisme.

La nouvelle génération du violoncelle français regorge de talents et, parmi eux, Bruno Philippe, vingt-cinq ans, compte parmi les plus remarquables. En 2014, il remporte le prix du public au Concours international Tchaïkovsky. En 2016, il est nommé Révélation classique de l’Adami. Des distinctions qui consacrent le jeu intense de ce jeune poète de l’archet. Bruno Philippe a enregistré un superbe album réunissant des pièces de Brahms et de Schumann avec son partenaire de prédilection, le jeune pianiste Tanguy de Williencourt. Brillant soliste à la maturité impressionnante, ce dernier a également été consacré en 2016 par l’Adami et par la Société des arts de Genève en 2017.
L’Opus 73 de Schumann marque le début d’un nouveau ton pour le compositeur. Le musicien se tourne vers des oeuvres plus courtes, plus libres, où l’inspiration se déroule au gré de sa fantaisie. Le caractère harmonieux de ses trois mouvements évoque l’aspiration à la paix.
Composée entre 1807 et 1808, dans la période exceptionelle de la Cinquième symphonie et de la Symphonie pastorale, la Sonate n°3 pour piano et violoncelle est un sommet de la musique de chambre de Beethoven.
La Sonate op.65 est l’une des rares oeuvres écrite par Frédéric Chopin pour le violoncelle. Il termine de la composer en 1846, lors d’un séjour chez George Sand au château de Nohant. Elle est publiée l’année suivante : ce sera le dernier opus édité de son vivant.

Les deux musiciens d’exception déploient une technique époustouflante et une sensibilité à fleur de peau. LA LIBRE BELGIQUE

Distribution/Production

Violoncelle Bruno Philippe Piano Nathanaël Gouin
-
Production
L'Agence
www.tanguydewilliencourt.fr

Presse

Autorité du propos, richesse et variété de la sonorité : la réussite du programme Brahms‐Schumann qui paraît tout juste ne surprend pas dans ces conditions. Mais le bonheur est grand d’écouter un artiste de presque 22 ans en compagnie d’un ses partenaires de prédilection, Tanguy de Williencourt. Le pianiste noue un fervent dialogue avec Bruno Philippe. Deux Sonates de Brahms où la force du sentiment et les emportements souvent farouches ne font pas perdre de vue la dette du compositeur envers l’héritage classique, des Fantasiestücke op. 73 de Schumann gorgés de poésie, d’ardeur, de rêve et de jeunesse ; partout le lyrisme, le naturel et une liberté bien comprise.
CONCERTCLASSIC

Les deux musiciens d’exception déploient une technique époustouflante et une sensibilité à fleur de peau. 
LA LIBRE BELGIQUE

Un programme intelligent, de la sensibilité, leur disque est un régal
Bruno Philippe est violoncelliste, il a vingt‐deux ans, Tanguy de Williencourt est un pianiste âgé de vingt‐cinq ans. La jeunesse en soi n'est pas une vertu. Mais l'interprétation que ces musiciens proposent de deux sonates de Brahms et de la Fantaiestücke pour violoncelle et piano de Schumann encourage à vivre de tendresse et d'espérance.
MEDIAPART
1h20
  • Saison 17/18
TARIFS
PASS
Dim
08.
04
17:00
18/26
10/17
Programme
- - - - -
Robert Schumann (1810-1856)

Fantasiestücke op.73
Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Sonate n°3 op.69
Sergueï Rachmaninov (1873-1943)
Sonate en sol mineur op.19

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte