< > < >

Le Caravansérail

©Stéphane Tasse

A Fancy - Bertrand Cuiller

©Jean-Baptiste Millot

Rachel Redmond

©dr

Le Caravansérail (dir

Représentation - Musique classique
18 Nov.
20:00 - 21:20

A Fancy

Musiques de scène anglaises au temps des Stuart
Bertrand Cuiller / Le Caravansérail

Présentation

L’ensemble baroque Le Caravansérail réunit, sous la houlette de son chef et claveciniste Bertrand Cuiller, dix-sept instrumentistes et une soprano, pour parcourir le fabuleux XVIIe siècle anglais. Guidés par la voix de la chanteuse Rachel Redmond, les musiciens partagent les sublimes écrins orchestraux de Matthew Locke, Henry Purcell et leurs contemporains. Des joyaux baroques à l’onirisme souverain.

Unissant en une parfaite harmonie les beautés de la poésie à celles de la musique, le genre du « Masque » trouve ses origines dans les divertissements aristocratiques qui font fureur aux XVIe et XVIIe siècles en Angleterre. Composées d’une variété de scènes, d’étranges apparitions, de chants, de musiques et de danses, ces oeuvres illustrent parfaitement l’idéal baroque.
C’est à la découverte de cet univers que le Caravansérail nous convie. À la découverte de ces mondes oniriques inspirés par les personnages des chefs-d’oeuvre de Shakespeare, de Molière ou Corneille. Ariel ou Milcha dans La Tempête, Vénus dans Psyché… ces figures, incarnées dans la voix de la soprano Rachel Redmond, donnent une vitalité tantôt endiablée, tantôt rêveuse à l’ensemble de ce répertoire.
Ouverture plantureuse, danse sensuelle, fantaisie délicate (Fancy), les compositions de Mathiew Locke ou Louis Grabu, un français exilé à Londres, s’inscrivent dans la juste évolution de la musique anglaise, restée depuis le XVIe siècle aussi intelligente que touchante. Henry Purcell, de son côté, atteint une perfection où rythme, harmonie et mélodie trouvent leur juste équilibre. Le génie de ce dernier illuminera la fin du XVIIe siècle, annonçant l’âge d’or de l’opéra dramatique anglais.

Autour de leur chef-claveciniste, les instrumentistes développent un son généreux, au service d’un jeu empreint d’une belle énergie et d’une grande musicalité
RESMUSICA

Distribution/Production

Direction musicale et clavecin Bertrand Cuiller Soprano Rachel Redmond  
Ensemble Le Caravansérail | Violons Stéphan Dudermel, Claire Létoré, Myriam Mahnane, Anne Pekkala, Florian Verhaegen, David Wish Altos Simon Heyerick, Marta Paramo Flûtes, hautbois et basson Mélanie Flahaut, Johanne Maître, Marine Sablonnière Basse de viole Isabelle Saint-Yves Basse de violon Ronan Kernoa Violone Josh Cheatham Théorbes Romain Falik, André Henrich Clavecin Pierre Gallon

Production Fondation Royaumont

Presse

Voici le benjamin de cette sélection, encore vierge de toute discographie. Il fut en effet constitué l’an dernier à la Fondation Royaumont, où Bertrand Cuiller profite d’une résidence de trois ans jusqu’en 2016. Ce merveilleux claveciniste, récemment salué pour un récital Rameau (Mirare), régulièrement entendu dans les rangs de La Rêveuse et des Basses Réunies, s’est mis à la direction presque par hasard. « Je me suis rendu compte, durant la préparation et les concerts de Venus et Adonis de John Blow, que j’adorais ça », confie l’artiste. « En fait, ce qui m’intéresse surtout, c’est de réunir une équipe autour d’un projet. C’est ainsi qu’il faut comprendre le nom de l’ensemble, comme le point de convergence de différents trajets. » Cette référence orientale ne saurait en revanche servir de boussole à ce groupe à géométrie variable (entre 8 et 18 musiciens) plutôt orienté vers l’Outre‐Manche et ses compositeurs, que Bertrand Cuiller affectionne. […].
CLASSICA

Disposés en arc de cercle autour de leur chef‐claveciniste, les onze instrumentistes à cordes développent un son généreux, parfois légèrement rugueux, au service d’un jeu empreint d’une belle énergie et d’une grande musicalité. […] D’un jeu sobre et précis, Bertrand Cuiller met bien en évidence les sonates de Scarlatti : recherches mélodiques complexes à partir d’un motif de base dans l’Adagio e cantabile K 208, recherches harmoniques avec passages modaux et modulations hardies, le tout sur un rythme martelé, dans l’Allegrissimo K 450, aspect “planant” avec hésitation entre majeur et mineur dans la longue sonate K 144, et variations sur un thème simple dans la courte et très virtuose K 61. Un très bon moment du concert, dû aussi en partie, d’après le claveciniste lui‐même, à la qualité de l’instrument mis à sa disposition. Le Caravansérail trouve […] la bonne balance tonicité‐musicalité pour rendre tout l’allant et toute la beauté de ces partitions, et pour faire paraître au public ravi le concert presque trop court.
RESMUSICA
1h20
  • Saison 16/17
TARIFS
PASS
Ven
18.
11
20:00
18/26
10/17

- - - - -
PROGRAMME
Airs et pièces orchestrales extraits de :
Matthew Locke (1621-1677)
The Tempest, Psyche, The Rare theatrical
Louis Grabu (~1665 - ~1693)
Albion and Albanius
Henry Purcell (1659-1695)
John Blow (1649-1708)
Giovanni Battista Draghi (1640-1708)
The Theater of music 
Henry Purcell 
Timon of Athens, Abdelazer, Dioclesian

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte