;

edito

L'Edito de la saison 2018-2019

Vincent Léandri

Voici parmi nous un animal vivace et joyeux, résistant aux mauvaises nouvelles de la disparition de plusieurs espèces. Tissé du fil de plusieurs vies, fait de l’étoffe de nos jours, il indique l’agilité, la grâce et la curiosité dont nous avons besoin.

Suivons la saison ! Ce nouvel animal en est l’emblème...


Au-delà des frontières où commence l’imaginaire, à l’intérieur des espaces scéniques où se regroupent nos représentations, une faune et une flore merveilleuses prolifèrent. Rien ne semble devoir arrêter leur essor. Chaque année, les saisons rapportent jusqu’à nos rives des arrivages foisonnants, où des profils familiers côtoient les plus étonnantes surprises.
Il semble donc que la vitalité des arts, où les musiques font le lien, soit à l’opposé du cours de notre monde. Ils croissent et se multiplient où nos espaces naturels reculent, où la diversité des langues s’amenuise, où les dominations s’accentuent. Et pourtant, les arts sont les ferments de l’espoir, de l’enthousiasme lucide et des sensibles joies. Ils veulent les publics les plus mélangés, les plus divers, pour propager le détachement du rire et l’attendrissement des émotions.
Souvent conduite par des femmes, conçue selon l’architecture et en continuité de celles de mon prédécesseur Franck Becker, que je salue, la nouvelle saison que voici aspire aux retrouvailles et aux nouvelles rencontres. Heureux dans ce beau lieu, que je souhaite le plus possible connecté à toutes les ressources de notre territoire, je vous y espère plus singuliers et multiples que jamais !

Vincent Léandri

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte