;

L'Opéra de quat'sous

@Frederic Iovino

Nolwenn Korbell dans L’Opéra de quat’sous

JE 05 et VE 06 JAN à 20h

Jeudi 5 et vendredi 6 janvier, L’Opéra de quat’sous, de Kurt Weill et Bertolt Brecht, créé en 1928, est joué au théâtre de Cornouaille. Sur scène, 9 musiciens et 8 comédiens, dont Nolwenn Korbell.

Entretien

Comment avez-vous été amenée à jouer dans cette comédie musicale ? Je n’ai jamais trop pu choisir entre le chant et la comédie. Allier les deux c’est génial. Il yatrois ans, j’avais déjà joué dans une pièce de Bertolt Brecht, avec des parties en allemand. Le metteur en scène, Jean Lacornerie m’avait repérée. Il voulait que dans son opéra les gens chantent en allemand. Quand j’ai passé l’audition, j’ai juste prié pour être retenue. C’est un véritable cadeau que de pouvoir jouer dans cette comédie musicale.

Parlez-nous un peu de la comédie musicale ? C’est une pièce classique. Les chansons, et non les textes, sont en Allemands mais surtitrées au-dessus de la scène. On retrouve de la musique de cabaret avec une influence jazz, mêlée à des références classique et religieuse… Après avoir répété cinq semaines, on a commencé le 1er octobreàCalais et on termine fin janvier. On est passé par Lyon, Clamart, Paris… Les retours du public sont super. Ils apprécient ce mélange de musique et de théâtre.

Quel rôle avez-vous ? Je joue Jenny, la prostituée, pour dire les choses proprement. Je suis coiffée d’une crête bleue et je porte un kimono jaune pâle. Ce n’est pas un grand rôle mais c’est un beau personnage, ambigu. Elle a de l’amour pour son mac et, en même temps, elle doit le dénoncer pour manger… Ça montre qu’on ne choisit pas toujours. C’est important de connaître l’histoire de son personnage. Ça nous permet de lui donner corps. Sur scène je chante en solo, en duo et en chœur, le tout chorégraphié. (...)

Mercredi 4 janvier | Ouest-France Quimper  | Enora Heurtebize

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte