;

Théâtre de Cornouaille - Maintien des spectacles cette semaine

Parce qu’il n’y a pas d’humanité sans art et sans culture...

Les spectacles sont maintenus cette semaine

Parce qu’il n’y a pas d’humanité sans art et sans culture, parce que nous pensons naïvement peut-être mais sincèrement, comme le dit le dramaturge serbe Lioubomir Simovitch, qu’avec nos épées en bois, nous devons combattre et nous pouvons vaincre cette inhumanité à l’œuvre, à force de beauté, d’intelligence et de poésie, parce que la liberté de la presse, la liberté de création, sont pour nous d’indispensables digues de protections de notre démocratie, nous voulons, sans attendre, les défendre.

Nous croyons que les soirs qui viennent, notre place est ici, devant vous, avec vous.

Et que le maintien de nos spectacles toute cette semaine est un premier acte de résistance face à cette propagande de la peur et de la haine. Comme l’ont été les formidables mouvements de solidarité qui ont soulevé notre pays en janvier dernier.
Je remercie tous les artistes bientôt présents sur nos scènes, ainsi que toute l’équipe du Théâtre de Cornouaille d’être mobilisés avec moi sur ces convictions.
Je vous remercie de bien vouloir vous associer, par votre présence à nos côtés dans nos théâtres, à cette affirmation des valeurs républicaines de fraternité, de tolérance, de curiosité de l’autre et de partage, qui nous réunissent.

Les individus qui ont perpétré ces crimes nous veulent divisés et à terre. Je vous propose, debout et ensemble, de faire que le spectacle reste vivant.

En hommage aux victimes de ces attentats, qui ont perdu la vie vendredi soir, la façade du Théâtre de Cornouaille témoignera de notre association au deuil national
décrété cette semaine par la Présidence de la République.

Franck BECKER
Directeur du Théâtre de Cornouaille

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte