Arte Journal - Belle d'Hier

Belle d'hier

Reportage Arte

« Un jour, ma fille, tu seras une princesse et tu rencontreras le prince charmant. »
Sur scène, Phia Ménard dirige le bal d’une trentaine de robes de princesses congelées dans leur forme humaine, guettant l’arrivée du prétendant, du sauveur. Sous l’effet de la chaleur, s’en suit une chorégraphie de la décomposition. Ces carapaces deviennent lentement serpillères gorgées d’eau glacée, symboles de désillusion. Le prince charmant n’est pas venu !

En savoir plus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte