;

NAMAHAGE AKITA, YOKAINOSHIMA (JAPAN 2015)

@Charles Fréger

Visuel de saison

Charles Fréger

NAMAHAGE AKITA, YOKAINOSHIMA (JAPAN 2015) © CHARLES FRÉGER

Né en 1975, Charles Fréger a étudié aux Beaux-Arts de Rouen. Entre travail documentaire et artistique, il a fait du portrait son genre de prédilection. Pour sa série Yokainoshima (L’île aux monstres), le photographe s’est intéressé pendant deux ans aux figures masquées traditionnelles rencontrées dans les campagnes japonaises habituellement lors de festivals et cérémonies. Il les met en scène, extraites de ce contexte, dans un décor naturel, près de leur village. Masques monstrueux au sourire difforme, costumes de paille ou de fourrure, kimonos fleuris… Charles Fréger dévoile avec humour et réalisme l’extravagance de ces étoffes hautes en couleur.

Namahage est un rituel japonais pratiqué lors du Nouvel An dans la péninsule d'Oga proche d'Akita. De jeunes hommes célibataires s’habillent en démons – oni – pour visiter les fermes et les maisons du village. Après avoir menacé d'emporter les enfants désobéissants ou paresseux, ils repartent apaisés par les dénégations des parents et des offrandes de repas. Leur visite est considérée comme une source de bénédiction et apporte la promesse d’une année à venir des plus heureuses…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte