< > < >
Représentation - Théâtre
09 Mar.
19:30 - 21:45

Le Dibbouk ou entre deux mondes

Shalom An-Ski / Aurélien Dumont
Benjamin Lazar / Louise Moaty / Geoffroy Jourdain / Gudrun Skamletz

Presentation

En adaptant Le Dibbouk du dramaturge An-ski, le metteur en scène Benjamin Lazar puise à la source de la mystique juive et des traditions musicales ashkénazes. Ce chef d’oeuvre du théâtre yiddish associe la fulgurance d’un Roméo et Juliette au fantastique d’un conte traditionnel.

Au sein d’une petite communauté juive dans l’empire tsariste du XIXe siècle, Léa et Khânan, destinés l’un à l’autre par un serment de leurs pères, sont séparés par celui de la jeune fille qui préfère lui donner un fiancé plus riche. Khânan meurt de désespoir. Lors de la cérémonie de mariage du couple, l’âme du jeune homme mort, s’opposant à l’union, prend possession de Léa.
An-Ski compose là une histoire bouleversante, où l’exaltation des beautés et de la force spirituelle d’une religion et d’une société n’empêche pas une critique virulente de la coercition qu’elles engendrent. Le surnaturel est ici une manière de dire la force de révolte contre l’ordre social établi : la force mystérieuse qui s’empare de Léa est aussi celle du refus. Révolution esthétique lors de sa création par sa manière de lier inextricablement la musique à la parole parlée, et le fantastique au réalisme, c’est aussi une révolution de pensée qui se joue dans Le Dibbouk : l’effort est sans cesse à renouveler pour que la vie sociale produise plus de liberté, et que l’originalité de la culture de chaque peuple vienne enrichir l’humanité toute entière.
Pour retrouver toute la force esthétique, historique et politique de la pièce, Benjamin Lazar la saisit à ses origines en traduisant les versions yiddish et russe produites par l’auteur et en redonnant à la musique, vecteur essentiel de la culture juive, toute la part qu’elle y prend. Aurélien Dumont, compositeur en résidence à Quimper, contribue à ses côtés à cette renaissance.

Benjamin Lazar et la troupe du Théâtre de l’incrédule proposent une adaptation du Dibbouk d’une intelligence dramaturgique et scénique éblouissante. LA TERRASSE

Distribution/Production

Spectacle en français, yiddish, hébreu
Texte Shalom An-Ski Composition Aurélien Dumont Mise en scène Benjamin Lazar Collaboration artistique Louise Moaty Direction musicale Geoffroy Jourdain Chorégraphie Gudrun Skamletz Scénographie Adeline Caron Lumières Christophe Naillet Costumes Alain Blanchot Coiffures et maquillage Mathilde Benmoussa Traduction du russe Polina Petrouchina Traduction du yiddish Marina Alexeeva-Antipov Conseils sur cantilation de l’hébreu Sofia Falkovitch Conseils sur la langue yiddish Akvile Grigoraviciute
Avec Paul-Alexandre Dubois, Simon Gauchet, Éric Houzelot, Benjamin Lazar, Anne-Guersande Ledoux, Louise Moaty, Thibault Mullot, Malo de la Tullaye, Léna Rondé, Alexandra Rübner, Nicolas Vial, Stéphane Valensi Instrumentistes : Violes et autres instruments Martin Bauer Serpent et autres instruments Patrick Wibart Cymbalum et percussions Nahom Kuya Le décor a été construit dans les ateliers de la MC2: Grenoble 
Nouvelle traduction du russe et du yiddish
- - - - -
Production Maison de la Culture d’Amiens, Centre de création et de production et le Théâtre de l’Incrédule Coproduction Le Printemps des Comédiens, Montpellier / MC2 : Grenoble / Théâtre de Caen / TGP - CDN de Saint-Denis / Les Théâtres de la Ville de Luxembourg / Le Théâtre du Beauvaisis Résidence d’aide à la création à La Fondation Royaumont
Avec la collaboration des Cris de Paris
Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National et de l’Ensatt
Avec le soutien de la SPEDIDAM | La SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées.
Soutien Ministère de la culture (DGCA) / SACEM dans le cadre de la résidence de compositeur d’Aurélien Dumont.
Dispositif de diffusion interrégionale Bretagne / Normandie / Picardie : Spectacle Vivant en Bretagne – Odia Normandie – Région Picardie et Réseau de Scènes en Picardie

Presse

Benjamin Lazar et la troupe du Théâtre de l’incrédule proposent une adaptation du Dibbouk d’une intelligence dramaturgique et scénique éblouissante. Un immense spectacle qui confirme l’exceptionnel talent de ses créateurs et interprètes. [...]
Le minutieux travail de Benjamin Lazar s’appuie toujours sur une connaissance précise des oeuvres, de leur conception et de leur production : d’emblée, il replace la pièce dans son terreau ethnologique. [...]
Louise Moaty et Benjamin Lazar ont travaillé d’après la version russe et la version yiddish du texte original. Etudiant précisément la cantillation de l’hébreu, ils ont inséré chants et prières sacrées dans le texte. Répliques en yiddish et texte français sont tuilés avec un lumineux souci d’intelligibilité. On ne perd rien de l’histoire tout en se laissant bercer par les modulations de la langue originale et la magnifique composition musicale d’Aurélien Dumont.
LA TERRASSE

Les comédiens passent d’un langage à l’autre, ils chantent, ils dansent, avec un naturel qui sidère. Le ténor Paul‐Alexandre Dubois chante les prières comme un authentique Kantor de synagogue, Louise Moaty se laisse posséder par l’âme de son aimé, tordant sa voix en délire surnaturel, Benjamin Lazar illumine Khonen, Stéphane Valensi exorcise les mauvais esprits. Le message passe. On y croit. L’entre deux mondes devient le nôtre. Et nous bouleverse.
WEB THEATRE
2h15
  • Saison 15/16
TARIFS
PASS
Mer
09.
03
19:30
18/26
10/17

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte