< > < >

Diktat - Sandrine Juglair

©Milan Szypura
Représentation - Cirque
06 Fév.
19:00 - 20:00
07 Fév.
19:00 - 20:00

Diktat

Sandrine Juglair

Présentation

Dans une joyeuse performance loufoque, l’acrobate Sandrine Juglair, accrochée à son mât chinois, nous embarque dans son monde de fantasmes, dicté par un désir de reconnaissance aussi drôle que maladif.

Seule sur scène, face au jugement des spectateurs, l’artiste entrelace la frénésie du jeu théâtral à ses acrobaties, et ça va très vite ! Elle manipule les objets du quotidien (couteaux, coussins, maquillage, chaussures), se métamorphose en un éclair, devenant tour à tour boxeuse, chanteuse lyrique ou rock star. Son mât dressé au centre de la piste est tantôt la montagne de Sisyphe, un symbole de virilité, une barre de pole dance ou un poteau d’exécution. Qu’elle l’escalade en talons ou s’y réfugie peau contre fer, cet agrès devient l’exutoire d’une vie en constante représentation. Un solo clownesque à l’inventivité prodigieuse !

Dans ce solo impressionnant, Sandrine Juglair touche autant qu’elle déclenche l’hilarité. Envrak.fr

Distribution/Production

Auteure et interprète Sandrine Juglair

Regards Jean-Benoît Mollet, Claire Dosso, Jean-Charles Gaume, Cédric Paga Création sonore Lucas Barbier Création lumière Etienne Charles Régie lumière Etienne Charles / Nicolas Joubaud (en alternance) Construction et accessoires Lucile Réguerre et Marie Grosdidier Costumes Solenne Capmas Production, diffusion, administration AY-ROOP
Remerciements Christophe Bouffartigue, MC, Gilles, Jules et Louise Juglair, Jean-Michel Guy, Marion Collé, Charles Vairet, Sophie Morin, Heinzi Lorenzen, Dominique Bettenfeld, Chloé Derrouaz, Lucas Manganelli et Vasil Tasevski

Coproduction, aide et soutien Réseau CIEL - Cirque En Lorraine / TRIO…S, scène de territoire pour les arts de la piste - Inzinzac-Lochrist / Archaos, pôle national Cirque Méditerranée - Marseille / Le Prato, pôle national des arts du cirque – Lille / Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie - La Brèche à Cherbourg - Cirque-Théâtre d'Elbeuf / Cirque Jules Verne, pôle national des arts du cirque et de la rue - Amiens / Transversales, scène conventionnée arts du cirque - Verdun / Cirqueon – Prague (CZ) / Cirk’Eole - Montigny-lès-Metz / La Cascade, pôle national des arts du cirque – Ardèche, Rhône Alpes / La Verrerie, pôle national des arts du cirque Occitanie – Alès / CIRCa, pôle national des arts du cirque - Auch / Espace Périphérique (Mairie de Paris - Parc de la Villette) / Tandem Scène Nationale / Les Subsistances, laboratoire international de création - Lyon / Regards et Mouvements-Hostellerie de Pontempeyrat / la Grainerie, fabrique des arts du cirque - Balma / Le Château de Monthelon, Montréal / Théâtre le Monfort - Paris
Diktat a obtenu la Bourse d’aide à l’écriture de la fondation Beaumarchais / SACD et est lauréat CircusNext 2016, dispositif européen coordonné par Jeunes talents cirque europe et soutenu par la Commission européenne.

Presse

Pour Sandrine Juglair, « il y a urgence à être sur scène ». Elle a construit sa dramaturgie sur « la difficulté d’exister dans la lumière », sur ce besoin de l’actrice « d’interroger le regard du spectateur ». À cette fin, elle invente un vocabulaire composé de gestes, de paroles, de costumes et de scènes qui sans cesse déroutent le spectateur. Diktat, avoue Sandrine Juglair, a nécessité cinq ans de travail, de recherches, et de mise à niveau de sa virtuosité. Classer ce spectacle est une gageure tant il mêle l’acrobatie au mât chinois, le burlesque, le jeu d’acteur, la dramaturgie et… la féminité. À chaque séquence, Sandrine Juglair se raconte avec son corps, avec une virtuosité sidérante, tour à tour homme et femme. De sa vitalité, elle pousse loin les limites du cirque, enrichissant son registre d'autres disciplines et d’inventions, et du coup inventant une forme singulière de représentation.
NAJA21

Troublant, déroutant, déstabilisant, drôle, tendre, grave. Diktat, le spectacle seule-en-scène présenté par Sandrine Juglair est tout cela à la fois. Le Diktat qu’elle impose et qu’elle expose est celui du regard de l’autre. Nous y sommes tous soumis, et l’artiste s’amuse à jongler avec les situations où la façon dont les autres nous voient nous perturbe ou nous transforme. Elle décale les rôles et les repères, pour mieux surprendre et embarquer le public.
JOURNAL ZIBELINE

Elle se transforme sans cesse pour séduire le public et devient tour à tour femme fatale, mec, chanteuse lyrique, comédienne, etc. Une façon subtile, également, d'adresser un clin d'oeil à l'égo parfois surdimensionné de certains artistes. On surfe sur des registres variés comme le cirque, le théâtre, les vocalises, le clown, la performance... C'est un spectacle jubilatoire, qui embarque les gens dans des choses drôles, touchantes et vraiment inattendues.
L’HEBDO DU VENDREDI

Dans ce solo impressionnant, Sandrine Juglair touche autant qu’elle déclenche l’hilarité. 
ENVRAK.FR
1h
  • Saison 18/19
TARIFS
PASS
Mer
06.
02
19:00
10/17
10/17
Jeu
07.
02
19:00
10/17
10/17

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte