< > < >

Cosmos 1969

©Patrick Berger

COSMOS 1969 TEASER

Cosmos 1969

©Patrick Berger

Cosmos 1969

©Patrick Berger
Représentation - Musique - Cirque
09 Jan.
20:00 - 21:20

Cosmos 1969

Thierry Balasse / Cie Inouïe

Présentation

Juillet 1969, le monde entier a le regard tourné vers la lune. En suivant toutes les étapes de la mission Apollo 11, Thierry Balasse réinvente la bande musicale de cette aventure extraordinaire. Un voyage dans les étoiles pour six musiciens, un orchestre de haut-parleurs, et une trapéziste ascensionnelle. On en ressort légers ! 

En alternance avec les voix aériennes ou planantes de la pop des années 1960 et 1970, sur fond énergétique de basse - batterie (surtout Pink Floyd, mais aussi King Crimson, David Bowie, les Beatles…) restituées avec une maestria décontractée, Thierry Balasse construit depuis ses ordinateurs un poème de sons enregistrés ou créés, modulés dans l’instant. Une enveloppante multidiffusion, mêlant le synthétique aux bruits naturels pour réinventer l’espace et le traverser, nous fait basculer dans un voyage imaginaire. Habillé comme un pilote d’avion, Thierry Balasse rappelle en quelques prises de parole la dimension de rêve et d’utopie de la prouesse technologique. Il coordonne musique et musiciens en combinaison bleu d’acier. Après le décollage, explorant le ciel au-dessus de leurs têtes, la circassienne Chloé Moglia évolue en apesanteur.

Distribution/Production

Courbe suspendue Chloé Moglia
Chant Elisabeth Gilly
Basse et chant Elise Blanchard
Batterie Tao Ehrlich
Guitare Eric Lohrer
Synthétiseurs, piano électrique et chant Cécile Maisonhaute
Synthétiseurs et électroacoustique Thierry Balasse

Régie son façade Benoit Meurant Régie son retours Julien Reboux Régie plateau Max Potiron Régie générale et lumières Thomas Leblanc
Scénographie et lumière Yves Godin Ecriture aérienne Chloé Moglia Costumes Alexandra Bertaut Etude, conception et construction de structures et agrès Silvain Ohl et Eric Noël Préparation vocale Valérie Joly

Production Compagnie Inouïe-Thierry Balasse. Création à la Maison de la Musique de Nanterre janvier 2018 Coproduction La Maison de la Musique de Nanterre / La Filature, scène nationale de Mulhouse / Théâtre Durance, scène conventionnée de Château-Arnoux-Saint Auban / MCB°- Maison de la culture de Bourges, scène nationale / TAP, scène nationale de Poitiers / Les Scènes du Jura, scène nationale / TANDEM, scène nationale Arras-Douai / Théâtre scène nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines / La Barcarolle EPCC d’Arques.
Avec l’accueil en résidence de création de la Maison de la Musique de Nanterre et Le POC-Pôle Culturel d’Alfortville. La pièce Quanta Canta de Thierry Balasse est une commande du festival Aujourd’hui Musiques du Théâtre de l’Archipel, scène nationale de Perpignan.
Cosmos 1969 reçoit également les soutiens suivants : Aide à la création de la Région Île-de-France, Aide à la création musicale du conseil départemental du Val-de-Marne, Aide à la création d’un spectacle musical de la SPEDIDAM, Aide à la création de l’ADAMI, Aide à la production du CNV.
www.inouie.co

Presse

« Nous sommes en 1969, le compte à rebours a commencé. Bon voyage ! », lance Thierry Balasse, directeur artistique de la compagnie Inouïe.
L’étirement du propos entre hier et aujourd’hui s’apprécie d’emblée sur le plan musical : des chansons d’époque (principalement de Pink Floyd) s’intègrent à une trajectoire de nature électro‐acoustique, le domaine habituel de Thierry Balasse. Ainsi en ‐va‐t‐il de l’amorce du spectacle où, plongé dans le noir, on entend le vent devenir souffle puis le souffle devenir voix… Sur la gauche du plateau, les musiciens (batterie, basse et guitare électriques, claviers, chanteuse) en combinaison bleu d’acier, et, sur la droite, Thierry Balasse (entouré de ses « machines », synthétiseur et consoles de mixage) qui, en chemise blanche et cravate sombre, fait office de commandant de bord. Le voyage (aller‐retour) dure environ une heure et demie, et comporte cinq phases, illustrées en neuf plages musicales.
L’artiste circassienne Chloé Moglia suggère l’apesanteur par une chorégraphie en suspension (parfois d’une seule main à six mètres du sol) sur une rampe profilée comme une courbe infinie. Fascinant. On touche là au sommet artistique du spectacle.
LE MONDE

Petit travail d’archéologie sonore : Thierry Balasse fait revivre par la musique l’époque des premiers pas sur la lune.
Alors que, descendant d’Apollo 11, Neil Armstrong fait ses premiers pas sur la lune, la musique occidentale fait un pas de géant : David Bowie accompagne l’irréalité des rêves lunaires avec Space Oddity, Pink Floyd poursuit avec A Saucerful of Secrets dans la veine psychédélique ouverte en 1967 par The Piper at the Gates of Dawn, les Beatles sont sur le point de se séparer après Abbey Road et King Crimson annonce un rock progressif largement désenchanté avec In the Court of the Crimson King. Ces « musiques mémorielles », Thierry Balasse et la compagnie Inouïe les revisitent, dans un spectacle en apesanteur pour six musiciens, une acrobate - Chloé Moglia ‐, et un orchestre de haut‐parleurs.
LA TERRASSE
1h20
  • Saison 18/19
TARIFS
PASS
Mer
09.
01
20:00
18/26
10/17

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte