< > < >

Le Pays de Nod

©Kurt Van der Elst

Le Pays de Nod | FC Bergman - Toneelhuis

Le Pays de Nod

©Kurt Van der Elst

Le Pays de Nod

©Kurt Van der Elst

Le Pays de Nod

©Kurt Van der Elst

Le Pays de Nod

©Kurt Van der Elst
Représentation - Théâtre - Danse
22 Mai.
20:00 - 21:30
23 Mai.
20:00 - 21:30
24 Mai.
20:00 - 21:30
25 Mai.
20:00 - 21:30

Le Pays de Nod

Fc Bergman | Toneelhuis

Présentation

FC Bergman nous invite à une drôle de nuit au musée. Personnage principal du spectacle, la Salle Rubens du Musée royal des beaux-arts d’Anvers est ici reconstituée à l’identique, à l’échelle un. Plancher à chevrons, corniches, revêtement mural récupéré dans les gravats de la vraie salle actuellement en travaux pour six ans. Tout y est. Y compris le personnel de l’établissement et ses visiteurs, pour une évocation burlesque et lunaire de l’univers du musée, dernier refuge d’un art aussi fragile que la vie.
Apparaît tout d’abord le personnel du musée, dont un conservateur, revêtu d’une blouse grise, qui s’arrache les cheveux pour faire sortir du chantier de rénovation en cours le célèbre tableau de Rubens, Le Coup de lance, une crucifixion de quatre mètres par trois, qui ne passe pas la porte de la salle (l’anecdote est authentique).
Viennent ensuite les visiteurs : un homme, nu, sorte de double du Christ en croix représenté sur le tableau, un visiteur muni de son audioguide, trois touristes pressés qui visitent le musée au pas de course, une femme perdant connaissance, et bien entendu un couple de Japonais, armé de sa perche à selfies ! Muets mais terriblement expressifs, les six interprètes donnent vie à un ballet théâtral et poétique. Le formidable spectacle des artistes anversois est aussi traversé d’un humour burlesque décalé. Jubilatoire !
Du musée comme métaphore du monde. Peu à peu, l’atmosphère devient plus étrange. On entend des bruits de guerre à l’extérieur. Le plafond s’effondre, l’eau s’infiltre, les tentures se décollent. La salle du musée prend lentement des allures de campement de réfugiés. Le musée, refuge de l’art, devient aussi le refuge de la vie. Si la destruction menace, une lueur demeure cependant, portée par la grâce et la légèreté de ces doux dingues du collectif anversois FC Bergman. Un choc ! Un coup de coeur.

Le collectif FC Bergman enchante le Festival d’Avignon avec cette réflexion burlesque sur l’homme et l’art. Une divine surprise venue du nord. LA CROIX

Distribution/Production

De et avec FC Bergman Stef Aerts, Joé Agemans, Bart Hollanders, Matteo Simoni, Thomas Verstraeten, Marie Vinck
Conception son FC Bergman Diederik De Cock Conception lumière FC Bergman Ken Hioco

Production Toneelhuis Soutien Stad Antwerpen
Remerciements à PRG Belgium / AGFA Graphics / Musée royal des Beaux-Arts - Anvers
www.fcbergman.be

Presse

Le collectif FC Bergman enchante le Festival d’Avignon avec cette réflexion burlesque sur l’homme et l’art. Une divine surprise venue du nord. 
LA CROIX
1h30
  • Saison 17/18
TARIFS
PASS
Mar
22.
05
20:00
18/26
10/17
Mer
23.
05
20:00
18/26
10/17
Jeu
24.
05
20:00
18/26
10/17
Ven
25.
05
20:00
18/26
10/17

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte