< > < >

Je crois en un seul dieu

©Sonia Barcet

Teaser Je crois en un seul dieu

Je crois en un seul dieu

©Sonia Barcet

Je crois en un seul dieu

©Sonia Barcet

Je crois en un seul dieu

©Sonia Barcet
Représentation - Théâtre
27 Mar.
20:00 - 21:45
28 Mar.
20:00 - 21:45

Je crois en un seul dieu

Stefano Massini / Arnaud Meunier

Présentation

L’auteur Stefano Massini retrace l’itinéraire de trois femmes plongées dans la violence du conflit israélo-palestinien. Trois destins qui se croisent, se mêlent et s’entrechoquent. Pour incarner ce portrait à trois faces, le metteur en scène Arnaud Meunier a choisi une seule interprète : la lumineuse et bouleversante Rachida Brakni.
Eden Golan est une professeure qui enseigne l’histoire juive. Elle a cinquante ans et appartient à la gauche israélienne. Shirin Akhras est une jeune étudiante palestinienne à l’Université de Gaza. Elle a vingt ans et se porte candidate au martyr pour les brigades d’Al-Qassam. Mina Wilkinson est une militaire américaine. Elle a quarante ans. Elle fait partie des troupes américaines, qui prêtent main forte à l’armée israélienne dans les opérations anti-terroristes. Tour à tour, elles nous racontent les mois qui les séparent d’un terrible attentat, qui sera commis dans un café du quartier sud de Tel-Aviv.
Après la fascinante saga des Lehman Brothers, Arnaud Meunier poursuit son exploration du théâtre-récit de Stefano Massini. Au coeur de cette fable glaçante, il dirige tout en finesse la comédienne Rachida Brakni, qui se glisse avec une aisance remarquable dans chacune de ces trois histoires, jouant de la distance et des émotions. En quelques gestes précis, expressions fulgurantes et regards intenses, elle suggère l’humanité d’Éden, l’impassibilité de Shirin ou le cynisme de Mina. Entre les murs gris du décor, la tension est extrême. Le texte de Stefano Massini ne prend parti pour aucune de ces femmes. Il entrelace trois visions, trois points de vue dans un monde en crise. Un huis clos d’une brûlante actualité.

Rachida Brakni seule sur scène, en historienne juive, étudiante de Gaza et soldate américaine. Une vision subtile et forte du conflit israélo-palestinien. TÉLÉRAMA

 

Distribution/Production

Texte Stefano Massini Traduction Olivier Favier et Federica Martucci Mise en scène Arnaud Meunier Interprétation Rachida Brakni
Collaboration artistique Elsa Imbert Assistante à la mise en scène et à la dramaturgie Parelle Gervasoni Lumière et scénographie Nicolas Marie Regard chorégraphique Loïc Touzé Création musicale Patrick de Oliveira Costumes Anne Autran Régie générale Philippe Lambert Décor et costumes Ateliers de La Comédie de Saint-Étienne

Production La Comédie de Saint-Étienne, centre dramatique national
Traduit avec le soutien de la Maison Antoine Vitez, centre international de la traduction théâtrale.
L’Arche est agent théâtral du texte représenté.
Remerciements à Oren Gostiaux et Caroline Michel

Presse

Rachida Brakni seule sur scène, en historienne juive, étudiante de Gaza et soldate américaine. Une vision subtile et forte du conflit israélo-palestinien. 
TÉLÉRAMA
1h40
  • Saison 17/18
TARIFS
PASS
Mar
27.
03
20:00
18/26
10/17
Mer
28.
03
20:00
18/26
10/17

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte