< > < >

Shake (2001)

©Mario Del Curto

Shake

©Mario Del Curto

Shake

©Mario Del Curto

Shake

©Mario Del Curto

Portrait Dan Jemmett

©Mario del Curto
Représentation - Théâtre
18 Nov.
20:00 - 21:50
19 Nov.
20:00 - 21:50

Shake

William Shakespeare / Dan Jemmett

Presentation

« Shake » comme Shakespeare, « Shake » comme secouer en anglais, tout est dans ce titre clin d’oeil choisi par Dan Jemmett. En adaptant les folles aventures de La Nuit des rois de Shakespeare, le metteur en scène britannique nous offre une comédie rutilante, à l’humour british hilarant.

Quiproquos, imbroglios, chassés-croisés amoureux, le tout pimenté d’un peu de transgression et de quelques piquants secrets, tous les ingrédients sont à la disposition de Dan Jemmett pour illustrer une comédie pleine de saveurs comme il les aime. Passant à la moulinette de la fantaisie les sacro-saintes écritures du grand Will, le metteur en scène anglais nous plonge dans une véritable machine à rire.
À la suite d’un naufrage, les jumeaux Viola et Sébastien échouent séparément en Illyrie. Viola est contrainte de se travestir pour entrer à la cour du Duc Orsino. Sous le nom de Césario, elle devient le page du seigneur des lieux, qui lui, n’a d’yeux que pour la Comtesse Olivia. Mais cette dernière se laisse abuser par la mise masculine de Viola et tombe sous le charme illico… Le triangle amoureux et la confusion des sentiments sont en place !
Pour incarner les dix-sept rôles de la pièce, Dan Jemmett convoque cinq comédiens et une poupée ventriloque, qu’il installe dans un décor de cabanes de plage digne de Brighton. Une veuve incendiaire, un seigneur latin lover d’opérette, un bouffon DJ à ses heures, un vieil ogre aviné et une princesse de tabloïd, ces cinq-là s’embrouillent à plaisir au son d’un vieux pick-up des années soixante. Dans ce désordre joyeusement baroque, chaque scène, transformée en numéro de musichall, nous tire des larmes de rire. Invitation permanente au bonheur de jouer, ce stimulant Shake est une merveille de grâce.

Dan Jemmett a l’art décapant de faire théâtre de tout bois, de créer la fête à partir d’accessoires dérisoires et de costumes ridicules, de diriger ses acteurs avec une gaieté qui les électrise et électrise en retour le public. TÉLÉRAMA

Distribution/Production

Texte William Shakespeare d’après La Nuit des rois Traduction Marie-Paule Ramo
Mise en scène Dan Jemmett
Avec Valérie Crouzet (Olivia), Delphine Cogniard (Viola et Sébastien) En alternance Geoffrey Carey/Vincent Berger/Marc Prin (Feste), Antonio Gil Martinez (Orsino, Malvolio), Vincent Berger/Marc Prin (Toby Belch et Sir Andrew Aguecheek)
Scénographie Dan Jemmett et Denis Tisseraud Costumes Sylvie Martin-Hyszka Éclairage Arnaud Jung Régie générale Denis Tisseraud
- - - - -
Production déléguée
Eat a crocodile Coproduction Eat a crocodile, Théâtre de Carouge - Atelier de Genève, CDN Nice Côte d’Azur, Maison des Arts de Thonon-Evian | Première création en 2001 au Théâtre Vidy-Lausanne E.T.E. en coproduction avec le Théâtre de la Ville-Paris et SARL Sur un plateau- Philippe Sturbelle. Dan Jemmett est artiste associé à la Maison des Arts de Thonon-Evian.

Dan Jemmett 
Sur le web

Presse

Dan Jemmett a l’art décapant de faire théâtre de tout bois, de créer la fête à partir d’accessoires dérisoires et de costumes ridicules, de diriger ses acteurs avec une gaieté qui les électrise et électrise en retour le public. Le face‐à‐face acteurs‐spectateurs en effet fonctionne à plein. Et l'échange; Au‐delà des mots, du texte, du sens. Ailleurs, dans l'indicible du plaisir.
TÉLÉRAMA

L’Anglais Dan Jemmett métamorphose La Nuit des rois en un Shake inspiré, devenu un cabaret remuant et hilarant. William, j’expire ! Pour cette version Groucho de La Nuit des rois, Dan Jemmett a choisi de suivre à la lettre le conseil prodigué par l'auteur dans le soustitre, celui d'en faire Ce que vous voudrez. Résultat, une comédie hallucinante qui décrisperait les plus rétifs à l'humour british. Shakespeare rutile plus que jamais par ce traitement de choc. Avec Geoffrey Carey, Hervé Pierre, Antonio Gil Martinez, Julie‐Anne Roth et Valérie Crouzet, chaque scène, transformée en numéro de music‐hall, nous tire des larmes de rire et semble un crime parfait. Dan Jemmett ne se trompe jamais d'humour : seul un Anglais pouvait faire cela. Réjouissons‐nous que le bougre soit venu sur le continent pour faire subir en français à Shakespeare ces derniers outrages.
LES INROCKS

Avec Shake, cinq comédiens font rougir Shakespeare de bonheur. Cela s'appelle Shake, joué par cinq comédiens vertigineux, et c'est une merveille de théâtre qui donne envie d'y courir toujours. Ces cinq‐là exultent dans l'art du patchwork, entre clownerie tragique, fièvre du samedi soir déclinée sur un pick‐up d'une autre époque, excentricité à l'anglaise et multiple oeillade à tous les amoureux de la scène. Oui, ce Shake est d'abord une invitation permanente au jeu. C'est pour cette raison qu'on l'aime autant.
LE TEMPS
1h50
  • Saison 15/16
TARIFS
PASS
Mer
18.
11
20:00
18/26
10/17
Jeu
19.
11
20:00
18/26
10/17

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte