< > < >

Le Concert de La Loge

©Franck Juery

Julien Chauvin

©Franck Juery

Sandrine Piau

©Sandrine Expilly
Représentation - Musique classique
23 Jan.
17:00 - 18:10

Il Teatro – Vivaldi

Julien Chauvin / Le Concert de la Loge / Sandrine Piau

Présentation

Antonio Vivaldi est à l’honneur de ce programme qui mêlera des concertos rares du maître vénitien avec des pages tirées de ses opéras les plus connus. Julien Chauvin et les dix-huit musiciens du Concert de la Loge retrouvent pour l’occasion une de leurs partenaires fidèles, la soprano Sandrine Piau.

Fondé en 2015 par Julien Chauvin, le Concert de La Loge a rapidement acquis une excellente réputation sur instruments anciens, au point de devenir l’accompagnateur privilégié d’étoiles du baroque comme Sandrine Piau. Renouant avec les usages du XVIIIe siècle sur le modèle du Concert de la Loge Olympique, la phalange aime concevoir des concerts originaux où genres et artistes se mêlent. Ce récital fait suite à la parution du disque « Il Teatro » en 2020 qui confronte la théâtralité de la musique instrumentale de Vivaldi avec la virtuosité de ses opéras. Julien Chauvin a imaginé pour l’occasion un programme singulier, alternant mouvements de concertos et airs d’opéras. Les airs viennent ainsi parfois remplacer un mouvement de concerto où le violon chante à la place de la soliste dans des pièces instrumentales d’une grande vocalité. Aux côtés des élégants Concerti teatrali de Vivaldi, Sandrine Piau, donne de la voix dans des extraits d’Il Farnace ou de L’Olimpiade. La soprano incarne avec expressivité et superbe la passion de Vivaldi pour la scène et le théâtre.

Fougue et passion pour un moment précieux de partage. OLYRIX

Distribution/Production

Le Concert de la Loge 18 musiciens
Direction musical Julien Chauvin
Soprano Sandrine Piau

Production
Le Concert de la Loge

Presse

C’est une performance sportive à laquelle convie l’ensemble, entre sprints de cordes virtuoses, largos courses de fond mélancoliques, multitude de nuances, de tempi. Le Concerto pour violon en ré majeur à l’allegro noble et distingué se déploie dans l’agilité de l’archet du chef-premier violon. La Sinfonia en sol mineur, sur les notes finales de certaines mesures, offre un filage du temps, des pianissimi légers à souhait, comme si les instrumentistes soufflaient sur une poudre légère.
Cette impression de légèreté et de délicatesse vaporeuse se retrouve dans les pizzicati et dans le timbre de Sandrine Piau sur le bien nommé "Zeffiretti che sussurrate" (Petites brises qui chuchotez), extrait d'Ercole sul Termodonte. Le jeu de correspondances entre les cordes et la voix, espiègles, fait mouche.
Fougue et passion pour un moment précieux de partage.
OLYRIX

Première incursion chez Vivaldi pour Julien Chauvin. Dans un bouquet éclectique et ambitieux, il tutoie d'emblée les plus grands grâce à son jeu solaire et expressif.
DIAPASON

Ses marches harmoniques et cette énergie qu'il nous offre à chaque mesure, Antonio Vivaldi demeure un compagnon lumineux de nos routes. En proposant ce programme, Julien Chauvin nous donne en tout cas bien du plaisir.
MEDIAPART
1h10
  • Saison 21-22
TARIFS
PASS
Dim
23.
01
17:00
25,50/33
15/23
Programme
- - - - 
Antonio Vivaldi (1678-1741)
L'Olimpiade RV 725 Ouverture
Concerto pour violon en ré majeur RV 217
L'Atenaide RV 702
Concerto pour violon en sol mineur RV 321
Concerto en si bémol majeur RV 366
Ercole sul Termodonte RV 710
Sinfonia en sol mineur RV 156
La Griselda
Concerto en si mineur RV 387

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte