< > < >

Le Sale discours

©Erwan Floch

Le Sale discours

©Erwan Floch
Représentation - Théâtre

Le Sale discours

David Wahl / Pierre Guillois

Présentation

Seul en scène, David Wahl parle de la prolifération des déchets. Drôle de sujet ? Non si l’on sait, comme l’orateur, prendre du recul et donner à la science un tour aussi spirituel qu’insolite. Parce que le sale est le propre de l’homme…

David Wahl est un « conteur-explorateur ». Auteur notamment d’une délectable Histoire spirituelle de la danse, il aime distiller un savoir amusé, nourri par un solide travail d’enquête, et destiné à tous les publics. Cette nouvelle « causerie » est le quatrième volet (après La Visite curieuse et secrète sur les écosystèmes marins) d’une série consacrée à l’environnement. À partir des déchets radioactifs de l’atome, il dresse une « géographie des déchets pour tenter de distinguer au mieux ce qui est propre d’avec ce qui ne l’est pas ». À sa suite, nous voilà entraînés dans le vertigineux cycle des excréments, ceux du cochon et les nôtres, depuis l’hygiène et la peur de la peste au Moyen Âge jusqu’à l’intérieur du laboratoire de Marie Curie. Derrière l’humour pointent les questions essentielles : Comment envisager une nocivité qui se compte en centaines de millions d’années ? Quels impératifs nous poussent à accepter les risques ? Mis en scène par Pierre Guillois, ce propos est à la fois une leçon de sciences, et un savoureux moment de théâtre.

Dans un spectacle aussi drôle qu’érudit, David Wahl raconte l’histoire des déchets engendrés par l’humanité. TÉLÉRAMA

Distribution/Production

Auteur et interprète David Wahl
Mise en scène Pierre Guillois

Régisseur général Jérôme Delporte en alternance avec Jean-Yves Marion Collaboration artistique, accessoires Anne Wagner

Production Incipit
Coproduction Le Quartz, scène nationale de Brest / La Faïencerie, Théâtre, Cinéma - Creil / Châteauvallon, scène nationale / La Maison de la Poésie, scène littéraire - Paris | En immersion à L’Andra / à L’institut Curie/Musée Curie / au Quartz, scène nationale de Brest
Avec le soutien de L’Andra et de Big Bennes - Soignolles-en-Brie
David Wahl est artiste associé à Océanopolis, Brest – Centre de Culture Scientifique et Technique dédié à l’océan
Le texte est disponible aux éditions Premier Parallèle

Presse

Dans un spectacle aussi drôle qu’érudit, David Wahl raconte l’histoire des déchets engendrés par l’humanité. Où l’on apprend la valeur toute relative des notions de « sale » et de « propre »…
TÉLÉRAMA 

[...] un texte qui nous fait voyager dans le monde fascinant de la saleté et de la puanteur, depuis les bienfaits de la merde jusqu’au traitement des déchets, nucléaires ou pas. Savant, noir et salement drôle.
MEDIAPART

David Wahl transforme l’histoire de nos déchets en un petit bijou théâtral.
L’HUMANITÉ

Visant le sérieux sans esprit de sérieux, il parle de notre regard sur le monde et sur nous-même. C'est drôle, intelligent et accessible.
L’EXPRESS
1h10
  • Saison 21-22
TARIFS
PASS

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte