< > < >

Didon et Enée

©anne-sophie soudoplatoff

Didon et Enée

©othello vilgard

Didon et Enée

©othello vilgard
Représentation - Opéra
02 Avr.
20:00 - 21:15
03 Avr.
20:00 - 21:15

Didon et Énée

Henry Purcell / Benoît Bénichou / Ensemble Diderot

Présentation

Composé d’après L’Énéide de Virgile, ce chef-d’oeuvre lyrique conte les amours fulgurantes et tragiques de Didon, reine de Carthage, et Énée, prince de Troie. Contraints par les sorcières et les esprits de mettre fin à leur idylle, le prince abandonne sa bien-aimée qui mourra de chagrin.

Mêlant la comédie à la tragédie, le metteur en scène Benoît Bénichou dessine une trame subtile au service de ce drame des passions. Au coeur d’une scénographie envoûtante, faite de jeux de tulles et de miroirs, quatre chanteurs se partagent les rôles. Remarquable Didon, la soprane Déborah Cachet déchire le coeur jusqu’au superbe aria final. Les douze chanteurs du Jeune Choeur de Paris se font tour à tour courtisans, sorciers et commentateurs du drame. Dans la fosse, le violoniste Johannes Pramsohler dirige avec intensité et raffinement les douze musiciens de l’ensemble Diderot, en parfaite osmose avec les nombreuses voix.
Une histoire d’amour mythique où pouvoir et passion s’allient aux splendeurs de la musique baroque de Purcell.

Une royale et émouvante Didon. Un orchestre plein de verve et de couleurs. TÉLÉRAMA

Distribution/Production

Opéra (Londres, 1689)
Musique Henry Purcell Texte Nahum Tate
d’après L’Énéide dVirgile
Une création de l’Arcal compagnie nationale de théâtre lyrique et musical | Direction artistique Catherine Kollen

Direction musicale et violon Johannes Pramsohler
Mise en scène Benoît Bénichou
Chorégraphie Anne Lopez
Dramaturgie et direction artistique Catherine Kollen

Interprétation Deborah Cachet, Romain Bockler, Daphné Touchais, Anna Wall

Ensemble Diderot

Direction et violon Johannes Pramsohler
13 musiciens - 7 violons, 2 alti, 3 basses de
violon, 1 clavecin

Choeur de courtisans et de sorcières
 (12 choristes)

Scénographie Mathieu Lorry-Dupuy Collaboration à la scénographie Lara Hirzel Lumières Caty Olive Costumes Alain Blanchot Maquillage et coiffure Elisa Provin Adaptation musicale Frédéric Rivoal et Johannes Pramsohler Édition Brian Clark Chef de chant Frédéric Rivoal Diction anglaise Philip Richardson

Équipe technique Arcal
Régie générale Stéphane Holvêque Régie lumière Ugo Coppin Régie plateau Rémi Remongin Régie orchestre Laure Martigne habillage et maquillage Elisa Provin
Réalisation des costumes Brice Wilsius, Simon Huet, Emeline Porcu, Nagai Haruka, Cédric Anezo, Eva Garcia Calzada

Production Arcal, compagnie nationale de théâtre lyrique et musical Coproduction Théâtre de Cornouaille, scène nationale de Quimper / Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, scène nationale Partenaires artistiques Ensemble Diderot Résidence de création Théâtre Sénart Scène nationale Soutiens Arcadi Île-de-France / SPEDIDAM Mécénat Fondation Orange - partenaire de l’Ensemble Diderot et de Didon & Enée
L’Arcal est soutenu par la DRAC Ile-de-France - Ministère de la culture et de la communication, la Région Île-de-France, la Ville de Paris, le Conseil départemental de l’Essonne, le Conseil départemental des Yvelines, le Conseil départemental du Val d’Oise. L’Arcal est artiste associé au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, scène nationale. L’Arcal est membre du collectif Futurs composés, du syndicat Profedim et membre associé de la ROF (Réunion des opéras de France)

Presse

Une royale et émouvante Didon. Un orchestre plein de verve et de couleurs. 
TÉLÉRAMA

On ne peut que saluer la présence théâtrale des chanteurs, autant acteurs que vocalistes. La Didon si subtile de Chantal Santon Jeffery. La Belinda vengeresse de Daphne Touchais [...]. Johannes Pramsohler et l’Ensemble Diderot : un raffinement digne des plus grands. Un musicien à suivre de près.
LE FIGARO

Tout le pari, fort réussi, de la production, est de jouer sur l’ambivalence permanente.
FRANCE MUSIQUE
1h15
  • Saison 19/20
TARIFS
PASS
Jeu
02.
04
20:00
25,50/33
15/23
Ven
03.
04
20:00
25,50/33
15/23
Opéra en anglais surtitré en français

· Prologue
Inspiré du prologue de Didon & Enée (livret de 1689 - musique perdue) et des Fastes d'Ovide | Texte d'après Nahum Tate (prologue de Didon & Enée), Shakespeare (Sonnet 18, La Nuit des Rois), Virgile et Dryden (L'Énéide traduit en 1697 par John Dryden) | Musique d’après Purcell (The Double Dealer, Timon of Athens, Fairy Queen), récits composés par Frédéric Rivoal
· Opéra en trois actes
Didon & Énée (livret de 1689, partitions non autographes éditées au XVIIIe siècle - derniers chœurs et danse de l’Acte II : musique perdue, composition nouvelle)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte