< > < >

PILLOWGRAPHIES - Danses pour Fantômes - Teaser

Pillowgraphies

©roger legrand

Pillowgraphies

©la bazooka
Représentation - Danse
13 Déc.
20:00 - 21:00

Pillowgraphies

Cie La Bazooka

Présentation

Et si on jouait à se faire (presque) peur ? Voici une madeleine d’enfance revisitée en lumière noire par un ballet de sept fantômes phosphorescents. Au diapason, musique et danse invitent tous les âges à un enchantement aussi drôle que visuel.

Un drap blanc pour uniforme avec deux trous noirs pour les yeux, sept silhouettes fantomatiques surgissent sur la scène. Elles flottent en apesanteur à quelques dizaines de centimètres du sol. Sensible aux moindres courants d’airs, cette joyeuse troupe nocturne entame un ballet tourbillonnant. De courses poursuites en rondes hypnotiques, la flopée de gentils spectres compose et recompose des figures aussi légères que « moelleuses ». Et tandis que se font entendre le Boléro de Ravel, les notes d’Offenbach ou des bruitages des Sept Samouraïs, on se délecte de cette fantaisie aérienne. Courses-poursuites, bagarres, complots et cache-cache, c’est dans la cour de récré que Pillowgraphies a puisé son inspiration. Jouer à se faire peur et finir en éclats de rire, ce ravissement révèle bien d’autres surprises…

Dans leurs draps blancs ils flottent, complotent et explosent joyeusement sur les musiques de Ravel. ELLE

Distribution/Production

Conception La BaZooKa (Sarah Crépin et Étienne Cuppens)
Chorégraphie Sarah Crépin en collaboration avec les danseurs
Mise en scène Étienne Cuppens
Interprétation (en alternance) Yann Cardin, Sarah Crépin, Aurore Di Bianco, Flore Khoury, Claire Laureau-Renault, Sakiko Oishi, Matthieu Patarozzi, Marie Rual, Léa Scher, Taya Skorokhodova, Julien-Henri Vu Van Dung

Création lumière Christophe Olivier et Max Sautai
Réalisation costumes Salina Dumay et Elsa Gérant
Régie lumière Max Sautai ou Philippe Ferbourg 
Régie son Etienne Cuppens ou Hubert Michel 
Administration Diane Ribouillard  
Production / Diffusion Emilie Podevin

Production La BaZooKa Coproduction Dieppe, scène nationale / Le Volcan, scène nationale du Havre / Centre chorégraphique national - Ballet de Lorraine (accueil studio 2017/2018) / L’Arc, scène nationale Le Creusot / Théâtre de L'Arsenal, scène conventionnée art en territoire, Danse – Val-de-Reuil Accueils en résidence Dieppe, scène nationale, Le Volcan, scène nationale du Havre / Centre chorégraphique national - Ballet de Lorraine (accueil studio 2017/2018) / Théâtre de L'Arsenal, scène conventionnée art en territoire, Danse - Val-de-Reuil / Le Siroco – Saint Romain de Colbosc Soutiens ADAMI | La compagnie est conventionnée pour l’ensemble de son projet artistique par la Ville du Havre, la Région Normandie, le Ministère de la culture et de la communication (DRAC Normandie). La BaZooKa a reçu une aide au projet du département de Seine-Maritime pour Pillowgraphies en 2016.

Presse

Dans leurs draps blancs ils flottent, complotent et explosent joyeusement sur les musiques de Ravel. 
ELLE

Un premier fantôme, un deuxième, un troisième… traversent la scène. À chaque apparition, l'effet est saisissant et suscite quelques cris d'enfants mi‐surpris, miamusés. On assiste à un ballet de fantômes, draps en suspension dans l'air, tantôt balayés par les vents, tantôt rassemblés, composant des figures fluides sur des extraits musicaux, notamment de Daphnis et Chloé, de Maurice Ravel. On y devine des citations chorégraphiques, de Merce Cunningham ou de Maurice Béjart (célèbre ballet sur le Boléro, du même Ravel). Dans l'imaginaire du spectateur, une histoire se dessine au fur et à mesure que le groupe se défait, se recompose, jusqu'à ce que le drap tombe et qu'une autre surprise survienne… Merveilleuse construction/déconstruction pour cette pièce, où le plaisir de l'illusion laisse place à celui de la danse et aux hypnotiques mouvements des corps.
TÉLÉRAMA
 
Si on vous dit « fantôme » vous pensez quoi ? Parmi‐vous certains tomberont sur les costumes de Pillowgraphies : Un drap blanc et deux gros trous pour les yeux. Alors on pense sérieusement être à un spectacle pour les enfants qui questionnerait la peur éternelle du noir et la figure iconique du fantôme. Très vite on se dit qu’on est ailleurs [...].
Un coup de théâtre (ou plutôt un coup de danse) qu’on ne vous dévoilera pas vous permettra de comprendre les essences de la danse contemporaine : ce qui a l’air facile ne l’est jamais, la technique est sublime quand elle semble légère. On a un plaisir fou à voir les meilleurs lieux dédiés à la danse faire corps commun pour rendre l’écriture chorégraphique la plus sérieuse très accessible. [...]
Pillowgraphies met du récit dans des corps invisibles et invite chacun à son niveau de lecture : corps entravé, corps habité. L’écriture très fine du spectacle sait faire boucle et ménager son public jeune et moins jeune. Un pur spectacle de danse contemporaine qui vient chercher dans le souffle la façon de se déplacer sans rien brusquer.
TOUTELACULTURE.COM
1h
  • Saison 19/20
TARIFS
PASS
Ven
13.
12
20:00
10/17
8/8

Dès 6 ans

PARTENARIAT
Avec Très Tôt Théâtre,
dans le cadre du festival
Théâtre À Tout Âge

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte