< > < >

Guillaume Perret quartet | Elevation - Répétition à Quimper

Guillaume Perret en résidence | Théâtre de Cornouaille | Février 2019

©Théâtre de Cornouaille

Elevation | Guillaume Perret

©dr

A Certain Trip 1

Représentation - Jazz
12 Mar.
20:00 - 21:30

Elevation

Guillaume Perret

Présentation

L’astronaute français Thomas Pesquet a joué du jazz dans l’espace, sur les notes du saxophoniste Guillaume Perret. Cet exploit stratosphérique est à la source d’un nouvel album, ouvert à de nombreux horizons, que le musicien présente aujourd’hui à Quimper.

Dans son voyage dans l’espace, Thomas Pesquet a emporté son saxophone pour jouer face à l’un des « 16 levers de soleil » quotidiens visibles depuis la coupole de l’ISS. C’est le titre donné à un long-métrage dont la bande originale a été composée par Guillaume Perret. Une aventure extraordinaire qui a donné une ligne cosmique à son nouvel opus. Voici une musique aux climats aériens, propices à l’élévation et qui ne cède rien à l’énergie. Après une échappée en solo, le musicien retrouve le plaisir du groupe et s’entoure d’une formation claviers-basse-batterie pour aborder la scène. À l’heure où nous imprimons ce programme, Guillaume Perret finalise son projet en studio. Nous avons eu la primeur de découvrir deux titres, d’une musique qui nous propulse assurément vers les étoiles !

C’est un son de groupe qui s’impose, avec ces couches de saxophone et de claviers, une rythmique fluide et grondante, sur une tournerie qui emprunte à des mélodies orientales puis vire vers une impulsion funk. LE MONDE

Distribution/Production

Saxophone Guillaume Perret
Claviers Yessaï Karapetian
Basse Julien Herné
Batteries Martin Wangermée

Production Giant Steps
www.guillaume-perret.com

Presse

Le disque solaire de Guillaume Perret
La vision dure environ une minute. Dans un habitacle étroit de la Station spatiale internationale, derrière les vitres duquel l’on peut voir le bleu de la Terre et des nuages blancs, l’astronaute Thomas Pesquet, flottant doucement en apesanteur, joue du saxophone. A ces insolites images succèdent des vues de l’espace environnant, tandis que l’on entend se prolonger l’interprétation de Pesquet. La composition, intitulée Into the Infinite, a été écrite par le saxophoniste Guillaume Perret.
L’album développe ce qui se fait entendre dans le film 16 levers de soleil. Il est, en quatorze thèmes, à la fois un état des approches en solo de Guillaume Perret sur la matière sonore, avec son saxophone électrique, auquel est relié un système qui déclenche des effets, des boucles mélodiques, et de sa musique en groupe.
Dès l’entrée dans l’album, c’est un son de groupe qui s’impose, avec ces couches de saxophone et de claviers, une rythmique fluide et grondante, sur une tournerie qui emprunte à des mélodies orientales puis vire vers une impulsion funk.
LE MONDE

Le spationaute français Thomas Pesquet a choisi le saxophoniste pour réaliser la bande-son du film qui relate son séjour en orbite.
On aurait pu croire que le saxophoniste Guillaume Perret mettrait un peu d'eau dans son vin pour réaliser la bande-son du film de Pierre-Emmanuel Le Goff, 16 levers de soleil, sur l'aventure d'un spationaute français à bord de la Station spatiale internationale. Mais non. Faire une musique de film ne suppose pas de s'effacer, même si les images sont d'une puissance à couper le souffle. Guillaume Perret a fait du Guillaume Perret, du jazz inspiré du rock, puissant et ouvert.
LE FIGARO
1h30
  • Saison 18/19
TARIFS
PASS
Mar
12.
03
20:00
18/26
10/17

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte