< > < >

Karine Deshayes

©Aymeric Giraudel

Nicolas Stavy

©Gilles Molinier
Représentation - Musique classique
03 Mar.
17:00 - 18:20

Karine Deshayes / Nicolas Stavy

Frédéric Chopin / Gabriel Fauré

Présentation

Double rencontre que ce concert. Il rapproche, autour de la thématique de la nuit, une grande chanteuse lyrique désireuse de récital, et un pianiste sensible au théâtre et aux mots ; il associe un compositeur romantique à un compositeur emblématique de la Belle époque, tous deux étant à leur façon très français.

Les lignes raffinées du piano et du chant s’alternent et se répondent avec poésie, dans un répertoire si riche qu’il faut y revenir souvent. Karine Deshayes s’empare des strophes de Verlaine ou de Leconte de Lisle pour évoquer tour à tour le clair de lune, le parfum ensorcelant d’une fleur ou l’allégresse des fêtes galantes. Des textes sublimes et des partitions profondes habilement mêlés ici par la chanteuse (sacrée deux fois aux Victoires de la musique classique) au jeu sensible du pianiste Nicolas Stavy, fin connaisseur des partitions de Chopin.

La beauté de la voix de Karine Deshayes, sa puissance, le sens de sa déclamation, une ligne musicale expressive et toujours juste sont ceux d’une artiste à son sommet. OPÉRA MAGAZINE

Distribution/Production

Chant Karine Deshayes
Piano Nicolas Stavy

Production Lara Sidorov
karinedeshayes.fr
www.nicolasstavy.com

Presse

La beauté de la voix de Karine Deshayes, sa puissance, le sens de sa déclamation, une ligne musicale expressive et toujours juste sont ceux d’une artiste à son sommet. 
OPÉRA MAGAZINE

Karine Deshayes confirme ses affinités avec les operas serie de Rossini, et triomphe du redoutable rôle de Sémiramis, l’une des plus royales figures du répertoire lyrique. Avec son timbre rond et ferme à la fois, la cantatrice n’a pas de mal à être crédible en souveraine sanguinaire, aux attitudes nobles et au chant altier. On ne peut qu’admirer la facilité avec laquelle elle escalade les plus vertigineux sommets sans rencontrer le moindre problème d’intonation et de souffle. Bref, on reste bouchebée, tant la performance est accomplie et l’effort insensible.
OPÉRA ONLINE

Karine Deshayes met le public à ses pieds, grâce à un timbre opulent et un phrasé à l’intensité conquérante.
OPÉRA MAGAZINE

Le pianiste Nicolas Stavy passe d’un humeur à l’autre avec un égal bonheur, et toujours dans ce rapport réfléchi et chaleureux avec l’instrument et une constante rigueur de pensée.
CLASSICA
1h20
  • Saison 18/19
TARIFS
PASS
Dim
03.
03
17:00
18/26
10/17
PROGRAMME
- - - - -
Gabriel Fauré (1845-1924)
Nocturne n°1 pour piano op.33
Mélodies : Clair de Lune, Les Roses d’Ispahan, La Rose, Parfum impérissable, Soir, Mandoline
Frédéric Chopin (1810-1849)
Nocturne n°1 pour piano op.9
Ballade n°1 pour piano op.23

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte