< > < >

L'Enfance à l'oeuvre

©Christophe Raynaud de Lage

L'Enfance à l'oeuvre - Robin Renucci

©Olivier Pasquiers

L'Enfance à l'oeuvre

©Chris Plytas
Représentation - Théâtre
03 Oct.
20:00 - 21:00
04 Oct.
20:00 - 21:00

L'Enfance à l'oeuvre

Romain Gary / Henri Michaux / Marcel Proust / Arthur Rimbaud
Robin Renucci / Nicolas Stavy

Présentation

Qu’est-ce qui nous « travaille » dans le temps de l’enfance ? La rêverie, l’immobilité divagante ne sont-elles pas les prémices de l’inventivité ? Traversant les premières projections de quatre grands auteurs, Robin Renucci alterne les formes littéraires et sonde les sources de la vocation artistique.
En compagnie du pianiste Nicolas Stavy, Robin Renucci s’aventure dans les oeuvres de Romain Gary, Henri Michaux, Marcel Proust et Arthur Rimbaud, pour un voyage littéraire et musical aux sources de leurs vocations artistiques. Rebroussant le chemin de la mémoire de ces grands auteurs, il nous conduit vers les émotions intenses de l’enfance.
Désirs de jeunesse, promesses de destin, amour inconditionnel d’une mère, premiers émois… Comme dans un kaléidoscope de souvenirs aux couleurs changeantes, allant du style direct de Romain Gary à la légèreté des alexandrins d’Arthur Rimbaud, Robin Renucci explore les origines de leurs vocations artistiques. Le pianiste Nicolas Stavy entremêle à ses côtés la musique de Schubert ou de Rachmaninov aux mots de ces grands écrivains, ajoutant ainsi une émotion supplémentaire à son propos.
Après avoir créé ce spectacle au Festival d’Avignon 2017, le comédien et directeur du Centre dramatique national itinérant « Les Tréteaux de France » fera étape à Quimper pour nous offrir ces textes sur l’enfance, l’épanouissement et la transmission du savoir. Des textes au doux parfum d’une madeleine, pour «mettre nos sens en éveil».

Des mots qui font immédiatement théâtre, des émotions prolongées et ponctuées par l’excellent pianiste Nicolas Stavy. FRANCE INFO

Distribution/Production

Un spectacle de Robin Renucci
Recueil de textes de Romain Gary, Henri Michaux, Marcel Proust et Arthur Rimbaud
Interprétation Robin Renucci Piano Nicolas Stavy Musique César Franck, Sergueï Rachmaninov, Franz Schubert, Robert Schumann Collaborations artistiques Nicolas Kerszenbaum, Caroline Marcadé

Production Tréteaux de France, Centre dramatique national Coproduction Festival d’Avignon
www.treteauxdefrance.com

Presse

Le formidable Robin Renucci
Sur un long tréteau de bois, entre une chaise et un bureau anormalement élevé, l’acteur passe de l’immobilité à la marche, joue dans un dialogue secret avec le pianiste Nicolas Stavy (lui aussi sur la passerelle de bois). Le visage comme fermé parce que tendu et habité, il rend à chaque mot sa force de vérité et de beauté. Tout est transmis avec la netteté des flèches, en même temps que dans la tendresse des secrets avoués et libérés. C’est l’une des plus beaux moments du festival.
THÉÂTRAL MAGAZINE

Avignon : Robin Renucci sur la route avec un bel hommage à l'enfance
Un piano à queue, une toile fleurie, une chaise géante telle que peut la percevoir un enfant. C’est dans ce décor que résonnent les mots de Paul Valéry « À un certain âge tendre j’ai peut être entendu une voix ». Pantalon marine, chemise blanche, avec ce qu’il faut de l’étonnement et de la naïveté de l’enfance, Robin Renucci donne à entendre des auteurs qui l’ont transformé. Des mots qui font immédiatement théâtre, des émotions prolongées et ponctuées par l’excellent pianiste Nicolas Stavy. C’est avec Romain Gary qu’il fait sentir à quel point leurs textes font naître des mondes. Par sa diction parfaite, le comédien met en lumière l’écriture ciselée, expressive et imagée de celui qui a dû porter tous les espoirs déçus d’une mère, tels qu’il le racontait dans « La Promesse de l’aube ».
FRANCE INFO

Robin Renucci et Nicolas Stavy plongent avec la musique et par le corps dans les textes et les vies d’auteurs qui, de l’enfance à l’âge adulte, décrivent les conditions de naissance de leurs vocations artistiques. Pour ces enfants singuliers, les attachements comme les contraintes sont mis à l’oeuvre : le besoin d’exprimer devient addiction aux symboles, et les voilà poètes. En dialogue avec le piano de Nicolas Stavy, et dans un apaisement corporel propre au rêveur, Robin Renucci invite les spectateurs à revoir en eux‐mêmes le travail invisible qui nous fait humains: l’aspiration au rêve, le désir de l’inouï.
SCENE WEB
1h
  • Saison 17/18
TARIFS
PASS
Mar
03.
10
20:00
18/26
10/17
Mer
04.
10
20:00
18/26
10/17

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte