< > < >

Orchestre symphonique de Bretagne - Tai Murray

©Vanessa Briceno

Orchestre symphonique de Bretagne - Grant Llewellyn

©Michael Lutch

Orchestre symphonique de Bretagne - Tai Murray

©Marco Borggreve
Représentation - Musique classique
29 Sep.
20:00 - 21:45

Orchestre symphonique de Bretagne

Antonín Dvorák / Samuel Barber / William Grant Still / Frédérique Lory / Jennifer Higdon
Grant Llewellyn / Tai Murray

Présentation

Pour ce premier rendez-vous de la saison, les musiciens de l’Orchestre symphonique de Bretagne traversent l’Atlantique. Avec la fougue qu’on lui connaît, le chef gallois Grant Llewellyn entraîne son orchestre à la conquête des plaines d’Amérique, qu’il célèbre avec la grandiose Symphonie du Nouveau Monde du génie tchèque Antonín Dvorák. Et pour jouer la musique de Samuel Barber, il invite la violoniste américaine Tai Murray.
Antonín Dvorák est déjà un compositeur reconnu lorsqu’en 1892, on lui propose de partir aux États- Unis pour diriger le tout nouveau Conservatoire de New York. Après quelques mois passés dans la Big Apple, il crée ce qui deviendra l’une des oeuvres les plus célèbres de toute l’histoire de la musique, la Symphonie n°9, dite du Nouveau Monde. Émerveillé par la culture des Indiens d’Amérique et le negro spiritual, le compositeur tchèque imagine cette pièce qui a traversé les siècles et les frontières. Même Neil Armstrong l’a emportée avec lui à bord d’Apollo 11 à l’occasion de son voyage vers la Lune !
Samuel Barber compte parmi les artistes majeurs qui ont marqué la musique américaine du XXe siècle. Quelques années après son intemporel Adagio, il compose son bouleversant Concerto pour violon en 1939. C’est tout naturellement que le chef Grant Llewellyn invite à ses côtés une artiste américaine, l’étoile montante du violon, Tai Murray, pour interpréter cette pièce majeure. La pétillante trentenaire fait montre d’une maîtrise parfaite pour donner à la musique de Barber une moisson de couleurs et de sonorités pleine de contrastes. Tour à tour pastoral, mélancolique et frénétique, le Concerto pour violon offre à l’archet de la jeune violoniste l’occasion d’envolées d’une grande intensité.
Le Mother and child du compositeur afro-américain William Grant Still complètera ce programme aux côtés de deux autres pièces des compositrices Frédérique Lory et Jennifer Higdon.

Distribution/Production

Orchestre symphonique de Bretagne
Direction musicale Grant Llewellyn Violon soliste Tai Murray Chant Marthe Vassallo
www.o-s-b.fr 
1h45 (entracte)
  • Saison 17/18
TARIFS
PASS
Ven
29.
09
20:00
18/26
10/17
Programme
- - - - -
Antonín Dvorák (1841-1904)
Symphonie n°9 en mi mineur,
du Nouveau Monde op.95
Samuel Barber (1910-1981)
Concerto pour violon, op.14
William Grant Still (1895-1978)
Mother and child, pour orchestre
à cordes
Frédérique Lory (1970)
Avel viz, complaintes du vent
d’Est (extraits)
Jennifer Higdon (1962)
Machine

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée et réaliser des statistiques d'audience du site. En savoir plus

J'accepte